Présentation

Mme Lafriche, Jardinière

Une collaboration entre l’ÉNSP-M et la Friche la Belle de Mai

Les étudiants paysagistes de 1ère, 2ème et 3ème années sont accueillis depuis 2010 en résidence artistique à la Friche pour expérimenter des formes de jardins.

En 2010, la rencontre entre le département des Arts Plastiques (dirigés par Jean-Luc Brisson) de l’Ecole Nationale Supérieure du Paysage de Versailles-Marseille (ÉNSP-M) et la Friche a donnée naissance à un personnage : Mme Lafriche. Une jardinière imaginaire, personnifiant avec ses préceptes la manière dont les étudiants paysagistes explorent, transforment et apportent – petit à petit – de la fertilité à la Friche.

Cette collaboration de long terme entre l’établissement d’enseignement et la Friche a permis la création de nombreux jardins expérimentaux et projets farfelus jusqu’à aujourd’hui. Elle a aussi et surtout permis de faire émerger des projets plus vastes, impliquant et interagissant avec tout le territoire de la Belle de Mai, comme le Jardin des Rails.

 
Le jardinage de Madame Lafriche est basé sur l’essai. L’essai qui donne au jardinier la liberté de commencer tout de suite et vraiment doit s’accompagner d’une contrepartie : la réversibilité des actions. Tout doit pouvoir revenir à l’état initial. Une fois l’essai appréciable, donc discutable, la discussion s’ouvre. Tous les partenaires, tous les intéressés se réunissent pour décider de la suite à donner. Abandonne-t-on ? et dans ce cas revient-on à la situation initiale ? Une autre voie possible que l’essai a révélée est-elle préférable à l’existant d’origine ? Si l’essai est concluant comment le continuer, le faire infléchir, l’amender, l’adapter à de présentes ou futures demandes que cet essai a pu susciter ? Il ne sera bien sûr à tout moment possible, avant – pendant – après l’essai de parler et dessiner, mais ce ne sera pas l’essentiel de la méthode de concertation et de jardinage que nous allons pratiquer.
La beauté et la puissance vitale du provisoire, c’est à dire du pour voir venir est ainsi à l’œuvre dans le jardinage que nous proposons à La Friche de la Belle de Mai.
 
Jean-Luc Brisson
Responsable du département des Arts Plastiques à L’École Nationale Supérieure du Paysage de Versailles-Marseille
Info