Un œil sur le dos - Arnaud Théval

Friche la Belle de Mai
41 rue jobin Marseille 13003
LE MUR ROUGE © ARNAUD THEVAL
LA CAVERNE BLEUE © ARNAUD THEVAL

Prison Miroir

Un œil sur le dos - Arnaud Théval

Exposition photographique dans le cadre de Prison Miroir

Venue : La Tour-Panorama, 3e étage
Une proposition de : Lieux Fictifs et la Friche la Belle de Mai

L'exposition est introduite par "Fragment d'une nuit", pièce vidéo de 10'58" de Caroline Caccavale. Cette pièce s'inscrit dans la rétrospective "Regards depuis la prison" des réalisateurs, producteurs et créateurs de Lieux Fictifs Caroline Caccavale et Joseph Césarini.

À travers un travail photographique au long cours au cœur de l'institution pénitentiaire, Arnaud Theval recompose son parcours depuis les fermetures des vieilles prisons jusqu'aux nouvelles structures.

" Cette œuvre d'immersion dans la culture pénitentiaire se fabrique à partir des histoires vécues, des prisons traversées et des mises en situation du personnel pénitentiaire questionnant sa relation à l'imaginaire carcéral et à la figure de ceux qui l'organisent. Comme si l'œilleton s'était inversé, le spectateur découvre, en images et en textes, les histoires de ceux qui sont perçus comme des bourreaux, qui apprennent à surveiller tout en étant controÌés de toute part, parfois confrontés à des renversements du regard, à des pleins d'humanités, à leurs propres peurs et doutes."
Extrait du livre Le tigre et le papillon (début 2019) Éditions Dilecta.

Cette exposition fait partie du projet Prison Miroir - Télécharger le programme

Les mots de l'artiste

Tout voir sans rien montrer de soi. Cela pourrait être la maxime des personnels de surveillance, pris entre l'envie de rester dans l'obscurité et le désir de nous éclairer sur ce qui se passe pour eux dans ces espaces d'enfermements.

L'image produite sur eux est symptomatique de cette tension. Quand ils se laissent photographier c'est de dos et quand ils posent face à l'objectif c'est à condition que le visage soit tronqué par le cadrage. Quand un visage apparaît sur une image, une inquiétude surgit tant leurs représentations de l'empêchement sont opérantes. Chacun est sous le contrôle de l'autre et les caméras veillent.

L'œuvre est à la fois forme et processus, elle consiste à inventer un espace visant à déplacer les attendus et les assignations sur la prison. L'expérience se déploie par et avec ceux qui organisent le dispositif carcéral, à la recherche des indices qui composent leurs cultures et leurs paysages professionnels.

L'exposition Un œil sur le dos recompose mon parcours depuis les fermetures des vieilles prisons, dont les images habillent notre imaginaire commun de la taule, à l'école de la prison, où la culture de l'institution prend corps chez les élèves surveillant·e·s et se poursuit dans les nouvelles structures.

L'accrochage est un jeu d'indices fictionnalisant les récits des surveillant·e·s en image par des mises en scènes. Ces images polysémiques combinent les dessins sur les murs des cellules et les tatouages sur les peaux des surveillant·e·s et révèlent des impensés et des non-dits d'une institution traversée par des forces contraires, en permanence tendue par son oxymore originel – punir et ré-insérer.

Dans ces prisons, je tente consciencieusement de me défaire de ce que chacun cherche à y trouver comme s'il fallait vérifier les fondements même de la prison. Je me trouve face à toute l'ambiguité de la société, en inversant l'oeilleton je l'ai vue et entendue, violente, émouvante, généreuse et écrasante, désespérante poétique.

Arnaud Théval, juin 2019.

Des visites commentées sont organisées par la médiation culturelle, découvrez Entrez dans la tour !

Prison Miroir reçoit le soutien du Ministère de la Justice, de la Direction de l'Administration Pénitentiaire, de la Direction Interrégionale des Services Pénitentiaires, du Conseil départemental de l'Accès au droit des Bouches-du-Rhône, du Barreau de Marseille.

 

Opening Times

Du 26 octobre au 23 février

De 14h à 19h du mercredi au vendredi
De 13h à 19h les samedis et dimanches
Fermé les lundis et mardis

Price

Plein : 5€
Réduit : 3€ (demandeurs d'emploi, moins de 26 ans, seniors plus de 65 ans, personnes handicapées, groupe de plus de 10 personnes)
Gratuit (sur présentation d'un justificatif) : étudiants, moins de 18 ans, bénéficiaires RSA, minimum vieillesse, groupes scolaires / centres sociaux, familles nombreuses, groupes scolaires & centres sociaux (accompagnés)

Donne accès à l'ensemble des expositions de la Tour et du Panorama

You might like

Prison Miroir - Week-end d'ouverture

exposition - Cinéma - Rencontre

La Friche la Belle de Mai, en complicité avec Lieux Fictifs, consacre plusieurs mois à l'exploration de la question de la relation entre la prison et l'art : expositions, rencontres, projections, performances, tables rondes, écoutes sonores permettront de porter un regard renouvelé et hors de tout a priori sur l'univers carcéral.

Venue : La Cartonnerie , La Tour-Panorama , Le Gyptis Du 25 au 27 October 2019 Une proposition de Lieux Fictifs et de la Friche la Belle de Mai

Détenues - Bettina Rheims

exposition - Arts visuels

Avec cette exposition, Bettina Rheims confronte l'univers carcéral avec celui de la création artistique ; dans un dialogue complexe, elle interroge la construction et la représentation de la féminité dans les espaces de privation de liberté et d'enfermement.

Venue : La Tour-Panorama, 3e étage Du 26 octobre 2019 au 23 février 2020 Une proposition de Lieux Fictifs et la Friche la Belle de Mai

Rétrospective Regard depuis la prison

Cinéma

Les 10 films de la rétrospective 'Regard depuis la prison' viennent interroger le cinéma comme un lieu où s'expérimente la complexité, la richesse du sujet de la prison et de l'art dans le milieu carcéral ; le cinéma comme un lieu de vie et de possible, où peut s'exercer la subjectivité de la personne détenue, sa capacité de créer et son imaginaire.

Venue : Le Gyptis Les 27 octobre, 14 novembre et 8 février Une proposition de Lieux Fictifs

Experiencing la Friche

Having lunch at the Friche or just having a coffee on the terrace? Playing a game of basketball or watching children going down the slide? Buying a book or a skateboard? You can walk around the Friche at any time of day and explore our open spaces that are open to all alongside our programme!

Wagon-jeux

Playground for children over 3
Open today

Share this

Share on more

Share by email mail

follow us with #lafriche