© Emmanuelle Bentz
© Emmanuelle Bentz
© Emmanuelle Bentz

la Réserve Foncière des Magasins

Les travaux en cours dans ces espaces encore inexploités de la Friche concernent la réhabilitation de 3 800 m² de surface, répartie sur trois niveaux et regroupant un ensemble d'ateliers d'artistes, de bureaux, d'espaces de travail, de co-working, de stockages au rez-de-chaussée et d'une salle de pratiques sportives.

Ces nouveaux aménagements vont permettre l'installation, sur 1 300 m², du GMEM centre national de création musicale (avec le GRIM devenu DRIM, Département de recherche d'improvisation musicale) : trois espaces aux performances acoustiques remarquables, dont le Plateau de Création de 250 m² - un bâtiment neuf sur pilotis situé au dessus des jardins de la Seita.

Ce projet va également permettre d'accueillir ou de reloger des résidents :
- Intermade : accompagne la création et le développement d'entreprises pour entreprendre autrement
- A.M.I., Aide aux Musiques Innovatrices
- Bi-pole : producteur de concerts et tournées pour des groupes nationaux et internationaux
- Le Bec en l'air : maison d'édition indépendante
- Goethe-Institut Marseille : institut culturel allemand
- Anne-Valerie Gasc : artiste
- Sextant et plus / Art-o-Rama : opérateur art contemporain
- ESADMM, École Supérieure d'Art et de Design Marseille–Méditerranée : création d'un atelier pour les Master 2

Ce chantier de transformation développe une démarche de qualité à plusieurs titres :
- Il vise la reconnaissance ‘Bâtiments Durables Méditerranéens' - niveau Argent
- Il intègre du personnel en ‘insertion par l'emploi', avec l'association Emergence(s)
- Il s'adjoint les services de l'OPPBTP, organisme de prévention pour la sécurité des travailleurs

 

Surface totale aménagée : 3 800 m²
Budget travaux (prévisionnel) : 2 950 000 € HT
Coût de l'opération : 4 750 000 € TTC TDC

Architecte
Caractère Spécial – Matthieu Poitevin architecture

Maître d'ouvrage
SCIC-SA Friche la Belle de Mai

Financements
État – DRAC : 850 000 €
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur : 700 000 €
Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône : 1 000 000 €
Ville de Marseille : 1 400 000 €
SCIC autofinancement : 800 000 €

Ils font les Réserves Foncières
Bureaux d'étude et intervenants : KANJU, KAHLE ACOUSTICS, B52, INGENIERIE 84, APAVE, BECS, GEOTEC, EKIUM GLI, AB Sud
Entreprises : SDR, CARI, ORAISONNAISE, AIGS, IROKO, SEDEL, SAE, AMG-FECHOZ, TEXEN, VTI

Pour suivre en temps réel l'avancée des travaux, c'est par ici !

partager

Partager sur plus

Partager par mail mail

Suivez-nous aussi en utilisant #lafriche