Résidence méditerranée

Depuis 2015, la Friche la Belle de Mai et l'Institut Français du Maroc ont initié le programme « Résidence Méditerranée ». Élargi en 2017 avec l'Institut Français d'Algérie et en 2018 avec l'ambassade de France en Iran, ce dispositif de résidences a pour objectif l'accueil d'artistes émergents marocains, algériens et iraniens à Marseille pour encourager leur mobilité en méditerranée.  Cette résidence à la Friche leur propose un cadre de recherche et de création sur mesure qui leur permet de développer leur pratique artistique et de (re)découvrir la scène artistique française.

Dans ce cadre, le Fonds de Dotation Compagnie Fruitière s'associe à ce dispositif pour développer ce projet multi-partenarial en intégrant le territoire de l'Afrique Subsaharienne à cette dynamique. Ainsi, deux artistes émergents camerounais seront accueillis en 2019 à la Friche pour une résidence sous le tutorat de Fræme, structure productrice d'arts visuels à la Friche la Belle de Mai. Ils participeront ensuite à une exposition collective à la Friche, mis en œuvre par Fræme, dans le cadre de la saison Africa 2020.

Chaque artiste est accompagné pendant sa résidence par un tuteur choisi en fonction de la discipline et du projet. Ainsi, 3 résidents de la Friche, Fræme (arts visuels), le Bec en l'Air (édition /photographie) et Alphabetville (langage/ écriture/média), et deux producteurs extérieurs, l'Officina (danse) et la Double V Gallery (arts visuels), ont été associés à ce programme.

Les artistes accueillis bénéficient d'un espace de travail et d'un hébergement pendant leur résidence. Habiter la Friche leur permet de découvrir, de rencontrer et d'échanger avec les multiples acteurs de ce lieu hors norme, constitué de plus de soixante-dix structures culturelles qui œuvrent au quotidien dans toutes les disciplines artistiques confondues. À ce jour, plus d'une vingtaine d'artistes ont été accueillis à la Friche la Belle de mai, issus des arts visuels et de la danse.

En savoir plus

Résidences méditerranée - Maroc

Hicham Gardaf | Photographie • En résidence du 15 avril au 14 juillet 2019

Hicham Gardaf est un photographe marocain né en 1989 à Tanger. Après avoir photographié son quartier et ses habitants pendant des années, il a commencé à dépeindre dans son travail les transformations urbaines et humaines du Maroc et les paysages nouveaux qui émergent avec la construction de bâtiments. Il aborde souvent dans son travail les problématiques liés à la mutation urbaine du Maroc.

Lors de sa résidence à la Friche, il observera les grands ensembles, réalisations emblématiques de la politique menée par l'Etat après-guerre dans le domaine de l'aménagement du territoire et de la planification urbaine, à partir de deux cas marseillais : la Cité Radieuse du Corbusier et la Cité Bellevue de René Egger. Comment les images d'architecture sont représentées dans les médias et quelles sont les raisons de ces représentations ? Comment la carte postale a servi à la promotion d'un nouveau genre d'habitat ? Et finalement, comment une architecture donnée peut refléter le succès où l'échec d'un système social donné ? Voici les questions auxquelles il cherchera à apporter une réponse lors de sa résidence.

Tutorat artistique : le Bec en l'Air | Portfolio

Sara Ouhaddou | Arts visuels • En résidence du 15 avril au 14 juillet 2019

Sara Ouhaddou est une artiste plasticienne née en 1986, qui vit et travaille entre Paris et Marrakech. Diplômée de l'Ecole Nationale Supérieur des Arts Appliqués et des Métiers d'Arts Olivier de Serres à Paris, elle explore dans son travail la relation entre la tradition artisanale des pays arabes et le monde de l'art contemporain ainsi que le rôle que jouent l'artisanat et les métiers traditionnels dans l'expression et la compréhension d'une culture.
À la Friche, Sara Ouhaddou poursuivra son travail de recherche sur les peuples antiques et les traces qu'ils ont laissé dans le monde contemporain. En allant à la rencontre des artisans, héritiers de la mémoire, elle souhaite documenter les traces physiques laissées à Marseille par ces peuples, pour les connecter et les croiser avec ses précédentes recherches. En effectuant ces observations sur différents continents, elle tend à dépasser l'interprétation individuelle d'une culture et de son artisanat, en donnant une dimension universelle à ces procédés.

Tutorat artistique : Fræme | Portfolio

Khadija El Abyad | Arts visuels •  En résidence à la Friche du 19 août au 18 novembre 2019

Khadija El Abyad est une artiste visuelle pluridisciplinaire née en 1991. Diplômée de l'Institut National des Beaux-Arts de Tétouan en 2017, Khadija El Abyad traite dans son travail les questions de l'identité, de la condition humaine et de la souffrance. Cela se matérialise dans son travail à partir de l'image du corps, réinventée sur les différents supports qu'elle manie : la vidéo, la photographie, l'installation ou encore le dessin.

Lors de sa résidence à la Friche, elle mènera un travail sur la notion du voile, vêtement à caractère religieux, sacré, aujourd'hui transformé en une étiquette traditionnelle et socio-politique. La relation entre la symbolique du voile et son aspect matériel sera centrale dans sa réflexion et s'exprimera à travers une installation faisant appel à de multiples matériaux, allant de cheveux naturels à des collants chair fins, en passant par la laine et le silicone.

Tutorat artistique :
Fræme | Portfolio

Saïd Raïs | Arts visuels •  En résidence à la Friche du 19 août au 18 novembre 2019

Saïd Raïs est un artiste visuel pluridisciplinaire né en 1986 qui vit et travaille à Tiznit au Maroc. Diplômé de l'Institut National des Beaux-Arts de Tétouan, il explore la relation entre l'art et la technologie à partir de la vidéo, la création sonore, l'installation interactive, la performance ou encore le dessin. Il se concentre, dans son travail, sur la représentation du passage du temps et de ses conséquences, en considérant les questions sociales, politiques et écologiques qui en découle nécessairement.

Lors de sa résidence à la Friche, Saïd Raïs poursuivra sa recherche sur les salles de cinéma. Constatant le nombre de salles de cinéma fermées et abandonnées au Maroc, il souhaite montrer dans son œuvre la menace que représente la révolution du numérique pour le cinéma, sous le prisme du lieu lui-même. Patrimoine souvent oublié, mais porteur de mémoire collective, il compare la salle de cinéma à un temple, dans lequel se déroule un rite, une magie face aux spectateurs. Dans son travail Saïd Raïs souhaite capter cette illusion mise en scène par les architectes.

Tutorat artistique : Fræme

Chourouk El Mahati • En résidence à la Friche du 31 octobre au 15 décembre 2019.

Chourouk El Mahati découvre la danse à l'âge de 20 ans alors qu'elle suit le cycle de formation Al Mokhtabar II de la compagnie Anania, dirigée par Taoufiq Izeddiou. Depuis, elle a participé à plusieurs workshop et masterclass avec des chorégraphes de renom tels que Michel Hallet Eghayen, Carmen Blanco Principal, Youness Khoukhou, Mathilde Monier, Pierre Droulers, Elsa Wolliaston, Verra Montero et Bernardo Montet.

Lors de sa résidence Chourouk El Mahati travaillera Miroir, sous la direction artistique de Taoufiq Izzediou. Ce premier solo de danse contemporaine est une recherche basée sur la femme comme sujet, le miroir comme objet, et la relation qui est créée entre ces deux éléments.

Tutorat artistique : l'Officina


Artistes accueillis en résidence en 2018 :

Arts visuels | 
Producteur associé : FRÆME
Yassine Balbzioui
 
Nafie Ben Krich 
Sido Lansari
Mohammed Laouli 

Danse |Producteur associé : l'Officina
Mohamed Lamqayssi et Taoufiq Izediou

En 2017, 6 projets d'artistes marocains, entre photo et arts numériques, ont ont été accueillis accueillis à la Friche la Belle de Mai :

Safaa Mazirh et M'hammed Kilito | Photographie | Le Bec en l'air

Mohammed Amine El Makouti | Arts numériques | Alphabetville

Amine Oulmakki | Photographie | Le Bec en l'air

Plasticien.ne.s | FRÆME
Zainab Andilabe
Sanae Dannoune
Hanane El Farissi

Résidences méditerranée - Algérie

Maya Benchikh El Fegoun, en résidence à la Friche du 27 août au 25 novembre 2018. Producteur associé : FRÆME

Sofiane Zouggar, en résidence à la Friche du 27 août au 25 novembre 2018. Producteur associé : FRÆME

En 2017, deux artistes algériens et deux artistes français ont participé ensemble à la création de deux fresques, se répondant de part et d'autre de la méditerranée :

Yessad « Serdas » Fares (street art), en résidence d'août à septembre à la Friche la Belle de Mai
Karhouai « LMNT » Lyés (street art), en résidence d'août à septembre à la Friche la Belle de Mai

Olivia de Bona, en résidence en septembre à l'Espace Campus France d'Alger
Kraken, en résidence en septembre à l'Espace Campus France d'Alger
Producteur associé : Double V Gallery

Résidences méditerranée - Iran

Melika Shafahi (art visuel) en résidence à la Friche du 1er au 31 octobre 2018. Producteur associé : FRÆME

partager

Partager sur plus

Partager par mail mail

Suivez-nous aussi en utilisant #lafriche