Le Playground © Caroline Dutrey
La Salle des Machines © Caroline Dutrey
L'IMMS © Agnès Mellon

Désormais reconnue comme un outil majeur de l'action artistique culturelle et du rayonnement de la région, la Friche la Belle de Mai poursuit son développement avec le soutien et la complicité de ses partenaires publics.

En octobre 2014 elle « sort de ses murs » en créant - suite à  l'arrêt en 2013 de l'activité théâtrale qui s'y déroulait sous la direction artistique de la Compagnie Chatot – Vouyoucas - le cinéma Le Gyptis au cœur du quartier de la Belle de Mai (maîtrise d'Œuvre Olivier Moreux).

En 2015, l'Institut Méditerranéen des Métiers du Spectacle est construit (maîtrise d'Œuvre Duchier – Pietra). Ce nouvel équipement rassemble  les élèves de 3ème année de l'Ecole Régionale d'Acteurs de Cannes et les élèves techniciens du Centre de Formation des Apprentis piloté par l'ISTS d'Avignon.

Un café – librairie « La salle des Machines » est ouvert. Il jouxte le Playground, aire de sports urbains créée dans le prolongement du skate park.

La place des quais  – espace de détente et de loisir -, un espace jeunesse et de nouveaux espaces de bureaux et de répétition sont créés afin d'accueillir de nouvelles activités. Ainsi, le GMEM - Centre National de Création Musicale de Marseille – rejoint la Friche début 2017 et dispose de studios de répétitions et d'un exceptionnel espace de création. Ce dernier projet de transformation / construction est à nouveau confié à l'architecte Matthieu Poitevin.

Nous n'avons pas terminé d'écrire l'histoire de la  Friche la Belle de Mai,  terrain d'expérimentation artistique et urbaine, projet sociétal, aventure citoyenne singulière…