© Vincent Perrottet
© ANPU
© C Boyer
© Didier Nadeau
© Didier Nadeau
© Mostafa Abdel Aty

Les Bancs Publics

Expérimentations culturelles et créations contemporaines

Arts visuels - Producteur / Diffuseur - Théâtre - Danse

+33 (0)4 91 64 60 00 - contact@lesbancspublics.com - www.lesbancspublics.com

Un festival international pluridisciplinaire dédié à la création artistique contemporaine
Initiées en 2006, Les Rencontres à l'échelle se déploient à la Friche la Belle de Mai et dans différents lieux de la ville. Elles s'attachent aux récits qui témoignent des trajectoires migratoires, fabriquent sans cesse de nouvelles frontières culturelles, nouent d'autres alliances et déplacent les rapports Nord Sud… à ces récits qui contribuent à inventer notre monde. Le festival donne à voir et à entendre, à travers les œuvres contemporaines d'auteurs, de chorégraphes et de metteurs en scène, mais aussi à travers des œuvres plastiques, les échos sensibles et contrastés de ce monde en mouvement.
Les questions qui traversent le festival, liées aux migrations, aux langues et aux constructions de la mémoire individuelle et collective sont reliés au cosmopolitisme de son port d'attache : Marseille. Ancrées dans cette ville, ces Rencontres invitent des artistes au parcours accompli et de jeunes créateurs, et encore des artistes largement inconnus en Europe.

La production et l'accompagnement à la création
À travers la production déléguée d'artistes et de compagnies, la coproduction de projets, l'accueil en résidence, Les Bancs Publics proposent un accompagnement innovant en connivence avec un réseau d'opérateurs locaux et internationaux. Dans la continuité de la ligne éditoriale du festival Les Rencontres à l'échelle, Les Bancs Publics proposent plusieurs temps de résidences de création à partir de 2017 à la Friche la Belle de Mai. Les artistes sont sélectionnés à partir d'un appel à projet international.

Un projet euro-méditerranéen en 2016-2017
Coordonné par Les Bancs Publics, Performance(s) between two shores est un projet soutenu par la Commission européenne dans le cadre du programme Culture Europe Créative. À partir d'un appel  à l'adresse des artistes du monde arabe récemment installés en Europe, le projet se déploie autour de l'accueil en résidence, la production et la diffusion de trois créations. Il a vocation à participer à la professionnalisation de ces artistes et de faciliter le partage de connaissances et le développement de compétences entre six organisations culturelles.

Une compagnie associée
La compagnie l'Orpheline est une épine dans le pied est dirigée par la metteur en scène associée Julie Kretzschmar. En affirmant une identité marquée par l'univers photographique et cinématographique, en construisant des scénographies conçues comme des espaces plastiques et sonores abstraits, la compagnie ancre son travail à des textes issus de la littérature francophone. Par le biais de commandes ou d'un travail d'adaptation partagé, la compagnie produit des spectacles directement issus de rencontres, nourris des résidences de recherche faites à l'étranger avec un auteur. Les créations ont été présentées en France, en Algérie, en Tunisie, en Italie, aux Comores et prochainement au Burkina Faso.

Une démarche d'ouverture au territoire
Les Bancs Publics s'attachent à partager avec le plus grand nombre les propositions qu'ils accueillent, renforçant ainsi les liens tissés avec les habitants de l'agglomération marseillaise et de la région. En privilégiant les personnes pour qui la venue dans les lieux culturels n'est pas spontanée, l'équipe des Bancs Publics expérimentent des mises en relation avec le processus de création artistique. Ces médiations et ateliers, initiés pour certains avec des structures sociales ou éducatives du territoire, favorisent le rapport collectif autant que la réception intime à une œuvre.

Avant la Friche
L'association Les Bancs Publics a investit et transformé deux équipements dans le quartier de la Belle de Mai entre 1998 et 2015 avant de devenir résidente de la Friche Belle de Mai en juin 2015.

Date de création : 1998
Date d'implantation à la Friche : 2015

Au programme

Les Rencontres à l'échelle

festival

Les Bancs Publics

Festival dédié à la création contemporaine internationale, Les Rencontres à l'échelle circulent librement entre les disciplines et les horizons géographiques : un rendez-vous à l'échelle de la ville autour des écritures contemporaines attachées à dialoguer avec le monde. Chacune des éditions se compose à partir d'artistes peu connus en Europe et de personnalités confirmées. Parmi eux pour cette 13è édition : Ahmed El Attar, Gurshad Shaheman, Mohamed Fouad, Laetitia Ajanohun, Monika Gintersdorfer, Alain Béhar, Mohamed Bourouissa, Frédéric Fisbach,...

Il pourra toujours dire que c'est pour l'amour du prophète

Théâtre - festival

À la suite à de nombreux entretiens avec des personnes fuyant pour des raisons identitaires, politiques, les guerres ou les intolérances de leurs pays, le franco-iranien Gurshad Shaheman a réalisé avec le créateur sonore Lucien Gaudion une oeuvre scénique singulière.

Lieu : Les Plateaux, Grand Plateau Mardi 13 et mercredi 14 novembre à 20h30 Programmé par Les Bancs Publics

Without damage

danse - festival

Without Damage est une expérience sensorielle et interactive, drôle et sensible. Une ludique recherche chorégraphique dans laquelle le danseur Mohamed Fouad questionne, grâce aux armes de l'humour et de la dérision, et avec la complicité du public, la force et les limites de l'art et de son interprète.

Lieu : salle Seita Jeudi 15 novembre à 14h30
Samedi 17 novembre à 22h
Programmé par Les Bancs Publics

On m'a donné du citron, j'en ai fait de la limonade

Théâtre - festival

Texte dramatique composé de trois parties. Laetitia Ajanohun fait résonner sur scène une somme de paroles-poèmes qui fait entendre le questionnement de celle en elle qui est partie, de celle en elle qui est restée, de celle en elle qui décide de prendre la traverse. De scènes dialoguées qui interrogent à la fois les arcanes de l'identité, les paradoxes, la multitude et le comment faire sens et d'une courte didascalie qui s'inventera en musique.

Lieu : Les Plateaux, Petit Plateau Vendredi 16 novembre à 19h
Samedi 17 novembre à 20h30
Programmé par Les Bancs Publics

Bazin

danse - festival

Le dimanche à Bamako c'est le jour de mariage / Les bazins et les bogolans sont au rendez-vous chantent les musiciens maliens Amadou et Mariam. C'est sur cette même envie de mélopée, chorégraphique en l'occurrence, que Tidiani N'Diaye évoque ce tissu emblématique de son pays, le Mali.

Lieu : Salle Seita Vendredi 16 novembre à 21h
Samedi 17 novembre à 19h
Programmé par Les Bancs Publics

As far as my fingertips take me

festival - performance

À la croisée des arts plastiques et de la performance, les expériences proposées par Tania El Khoury, artiste installée entre Beyrouth et Londres, sont souvent une aventure solitaire pour le spectateur.

Lieu : Studio Jeudi 22 et vendredi 23 novembre de 17h à 21h
Samedi 24 novembre de 15h à 19h
Durée : 10min de performance pour un spectateur
Programmé par Les Bancs Publics

Trop d'inspiration

Théâtre - danse - festival

Après avoir créé La Jet Set, qui revenait sur l'histoire du Coupé décalé, né dans la diaspora ivoirienne à Paris, Monika Gintersdorfer et Franck Edmond Yao souhaitent continuer à rendre hommage à cette culture musicale et à ce style de danse qui font vibrer les nuits d'Abidjan et de Paris.

Lieu : Les Plateaux, Grand Plateau Jeudi 22 novembre à 20h
Vendredi 23 novembre à 20h30
Programmé par Les Bancs Publics

partager

Partager sur plus

Partager par mail mail

Suivez-nous aussi en utilisant #lafriche