Lieux Fictifs

Création - Recherche - Image

Audiovisuel - Formation - Jeune public - Producteur / Diffuseur

+33 (0)4 95 04 96 37 - contact@lieuxfictifs.org - www.lieuxfictifs.org

Lieux Fictifs est un espace de création et de transmission créé par Caroline Caccavale et José Césarini qui souhaitaient formaliser en un lieu leurs réflexions et leurs pratiques sur l'image. Réalisateurs, artistes, chercheurs et participants de tous territoires (prison, quartier, ville…) y interrogent le thème de la frontière.

 

Fondée en 1994, Lieux Fictifs développe des pratiques artistiques dont le sujet et le champ d'intervention sont la « frontière ».

Implantée à la Friche Belle de mai où elle dispose d'espaces d'ateliers, de montage, de projection et de production, l'association est également ancrée au centre pénitentiaire de Marseille où elle dispose d'un lieu permanent de formation et de création. Dans ces espaces, artistes et chercheurs sont invités à se confronter à la transformation des frontières : frontières entre territoires et personnes, frontières physique, sociale, culturelle ou générationnelle, frontières entre les formes et les matériaux artistiques.

Réalisateurs et artistes (metteurs en scène, chorégraphes, compositeurs, écrivains…), chercheurs et universitaires  (sociologie, cinéma et spectacle vivant…), publics issus de différents territoires (prison, universités, centres sociaux, centre d'éducation et d'insertion…) sont ainsi reliés les uns aux autres autour de projets communs. Là, image et création s'expérimentent, se risquent dans l'espace social cherchant à reconstruire des récits individuels et collectifs, à imaginer de nouvelles représentations dans des lieux et des temps qui les fragmentent, les isolent, les effacent.

La dimension collective est au centre des projets de Lieux Fictifs : elle permet de ré-envisager de nouvelles formes esthétiques et démocratiques dans l'écriture artistique en général et dans celle liée au cinéma et aux nouveaux médias en particulier.

En parallèle de son activité de production audiovisuelle et de création cinématographique collaborative, l'association mène des ateliers du regard, des projets de recherche, de formation et des programmes de coopération européenne. Une politique d'édition et de diffusion à destination du grand public prolonge ces actions pour renforcer le dialogue entre l'Art et Société.

 

Date de création : 1994
Date d'implantation à la Friche : 1999

Au programme

Prison Miroir - Week-end d'ouverture

exposition - Cinéma - Rencontre

La Friche la Belle de Mai, en complicité avec Lieux Fictifs, consacre plusieurs mois à l'exploration de la question de la relation entre la prison et l'art : expositions, rencontres, projections, performances, tables rondes, écoutes sonores permettront de porter un regard renouvelé et hors de tout a priori sur l'univers carcéral.

Lieu : La Cartonnerie , La Tour-Panorama , Le Gyptis Du 25 au 27 octobre 2019 Une proposition de Lieux Fictifs et de la Friche la Belle de Mai

Vernissage le 25 octobre

Un œil sur le dos - Arnaud Théval

exposition - Arts visuels

Par son travail au long cours dans les prisons, Arnaud Théval donne à voir dans leur fragilité, leur vérité autant que leurs non-dits, ceux que l'on appelle les personnels de surveillance, cassant les a priori par un subtil jeu de fiction et mettant en image leurs récits. Un œil sur le dos, donc, en inversant l'œilleton.

Lieu : La Tour-Panorama, 3e étage Du 26 octobre 2019 au 23 février 2020
Une proposition de Lieux Fictifs et la Friche la Belle de Mai

Vernissage le 25 octobre

Détenues - Bettina Rheims

exposition - Arts visuels

Avec cette exposition, Bettina Rheims confronte l'univers carcéral avec celui de la création artistique ; dans un dialogue complexe, elle interroge la construction et la représentation de la féminité dans les espaces de privation de liberté et d'enfermement.

Lieu : La Tour-Panorama, 3e étage Du 26 octobre 2019 au 23 février 2020 Une proposition de Lieux Fictifs et la Friche la Belle de Mai

Rétrospective Regard depuis la prison

Cinéma

Les 10 films de la retrospective 'Regard depuis la prison' viennent interroger le cinéma comme un lieu où s'expérimente la complexité, la richesse du sujet de la prison et de l'art dans le milieu carcéral ; le cinéma comme un lieu de vie et de possible, où peut s'exercer la subjectivité de la personne détenue, sa capacité de créer et son imaginaire.

Lieu : Le Gyptis Les 27 octobre, 14 novembre et 8 février Une proposition de Lieux Fictifs

Prison Miroir - 2e week-end

exposition - Cinéma - Rencontre

La Friche la Belle de Mai, en complicité avec Lieux Fictifs, consacre plusieurs mois à l'exploration de la question de la relation entre la prison et l'art : expositions, rencontres, projections, performances, tables rondes, écoutes sonores permettront de porter un regard renouvelé et hors de tout a priori sur l'univers carcéral.

Lieu : La Cartonnerie , La Tour-Panorama , Le Gyptis Du 07 au 08 février 2020 Une proposition de Lieux Fictifs et de la Friche la Belle de Mai

partager

Partager sur plus

Partager par mail mail

Suivez-nous aussi en utilisant #lafriche