Bienvenue à la Friche
Aujourd'hui mercredi 7 déc.

Événement passé

Après tout

Une proposition de Marseille Objectif Danse

Les 26 et 27 mai 2016

jeudi 26 mai à 19h
vendredi 27 mai à 21h
durée : environ 1h

Un solo de Corinne Pontana avec la musique et les textes de François Bouteau autour de trois objets, ‘restes d’objets’ en fait, abandonnés dans un lieu improbable où ils auraient complètement perdu leur utilité, leur sens. Mais après tout…

« Cette vision ne venait pas de nulle part, lors de mes nombreux voyages avec la compagnie Ex Nihilo j’ai vu des espaces très différents, j’ai pris goût à certains territoires, des noman’s land, des lieux de perditions. J’ai été profondément marquée par ces endroits chargés de présences humaines disparues, comme effacées du paysage, mais
pourtant complètement perceptibles.
Cette vision de perdition, je la ressentais en imaginant ces objets, là, posés au sol: je me glissais dans la peau d’une femme, dernier être humain sans doute. Je sentais mes impressions personnelles, par une juste transposition, s’incarner dans cet être. Mais après tout… »
Corinne Pontana

Une lecture est venue à point nommé :
« … Tous les habitants périrent- ils en même temps dans une catastrophe globale ou s’éteignirent-ils progressivement jusqu’à ce qu’il ne demeure plus qu’un seul survivant ou survivante, qui survécut avec ses souvenirs de nombreuses années encore ? On sait ce qu’il advint de la population indienne de l’île de San Nicolas, dont la population finit par n’être plus représentée que par une seule femme qui survécut dans l’isolement le plus complet pendant dix huit ans (the Lone woman of San Nicolas).»
« Effondrement » de Jared Diamond

 

Corinne Pontana
Petite, bourrée d’énergie, elle s’est « mise » par sa mère au judo et à la danse classique. Plus tard sa passion grandissante pour la danse prend une place énorme et elle est enchantée de laisser loin derrière moi les bancs du collège pour partir seule à Bruxelles pour trois ans de danse, à Mudra, l’école des interprètes du spectacle créée par Maurice Béjart. Parmi diverses expériences, elle attache beaucoup d’importance au travail chorégraphique de Denis Plassard [Compagnie Propos] et celui de François Bouteau [Compagnie Abdel BLA BLA ].
Depuis bientôt 10 ans maintenant dans la Compagnie Ex Nihilo, elle partage ce goût de l’exploration, de la danse, de l’énergie encore et toujours avec Anne le Batard et Jean Antoine Bigot.

François Bouteau
Passionné enfant par la danse classique, jeune homme, il attendait beaucoup de la danse comme art théâtral, et, impatient de voir ajouter à la valeur technique un apprentissage de la notion d’interprétation, il rejoignit un groupe de comédiens sous la direction d’un danseur soliste (Cary Rick). Il quitta ce groupe après 2 ans pour retrouver un entrainement physique de danseur au Centre de danse (CNDC) d’Angers.
Et puis il est devenu danseur. La spontanéité des enfants et des ‘non-danseurs’ dansants l’a séduit dans la compagnie de La Place Blanche (Josette Baiz). Le travail d’improvisation, décalé mais humain, l’a séduit dans la Compagnie ‘Dunes` (Bernard Misrachi, Madeleine Chiche). Depuis des années, il se sent à sa place dans la compagnie ‘La Liseuse’ (Georges Appaix) ou parole et danse se mêlent.
D’ailleurs, en parallèle, il prend un malin plaisir à entremêler voix et danses sur une même partition dans ses propres mises en scène chorégraphiques (compagnie ‘Abdel Blabla’).

Et aussi

Sabena • Ahamada Smis

Une proposition de Colombe Records qui fête ses 20 ans

L’auteur, compositeur et multi-instrumentiste Ahamada Smis fait revivre un épisode de l’histoire des Comores dans un spectacle où se mêlent sonorités traditionnelles et actuelles, création vidéo et danse contemporaine. Précédé à 16h d'une table ronde. +

Dimanche 18 décembre 2022 à 18h