Bienvenue à la Friche
Aujourd'hui samedi 3 déc.

Bernard Stiegler © Francis Blaise
Événement passé

Ce qui travaille / COMPLET

Une proposition de Alphabetville et avec le soutien de la Fondation Syndex

Jeudi 1er février à 18h30

gratuit sur réservation à l'accueil-billetterie de la Friche par mail à billetterie@lafriche.org (en précisant dans l'objet du mail le nom de la rencontre).

Les Plateaux

À ce jour, nous n’avons plus de places disponibles pour la conférence de Bernard Stiegler.
Une liste d’attente se fera SUR PLACE au grand Plateau le jour-même 30 minutes avant le début de la conférence.

Une conférence avec le philosophe Bernard Stiegler. Auteur d’une trentaine d’ouvrages, Bernard Stiegler est président de l’association Ars Industrialis, directeur de l’Institut de Recherche et d’Innovation du Centre Georges Pompidou, professeur associé à l’Université de Technologie de Compiègne.

Il y a quatre ans le MIT publiait une étude soutenant que 47% des emplois aux Etats-Unis pourraient être intégralement automatisés au cours des vingt prochaines années. Ces emplois ne sont automatisables que parce qu’ils sont dénués de tout travail – si l’on considère que travailler consiste à inscrire dans le monde une réalité nouvelle, fruit du génie humain.
L’Anthropocène est une impasse qui a été provoqué par une prolétarisation généralisée détruisant le travail. L’avenir est le Néguanthropocène, qui reposera sur une économie mettant les automatismes au service de la désautomatisation, c’est-à-dire du génie humain – ceci sur la base d’une extension progressive de ce qu’Ars Indutrialis appelle le revenu contributif. Celui-ci s’inspire à la fois de l’organisation contributive du travail inventée par les producteurs de logiciel libre et du régime des intermittents du spectacle – qui sont des producteurs d’anti-entropie (ce que l’on appelle aussi la « culture »).