Bienvenue à la Friche
Aujourd'hui lundi 28 nov.

Événement passé

Débrouille ?

Une proposition de ERACM

Samedi 26 mars 2022 à 20h

Gratuit sur réservation au 04 95 04 95 78 ou par mail : contact13@eracm.fr

L'IMMS

Pendant leur dernière année de formation, qui se déroule à la Friche la Belle de Mai, les élèves comédiens de l’École Régionale de Cannes Marseille (ERACM) ont la possibilité de travailler sur un projet de recherche. Sébastien Weber présente ainsi « Débrouille ? », son projet de fin de cursus.

« Débrouille ? ça permet de se construire. C’est un moyen pour moi d’affiner ma pratique artistique. Ça me permet de travailler sur ce qui me passionne : la représentation du spectacle vivant, le mouvement, la danse, la musique, l’expression d’une pensée, d’une intériorité.

Débrouille ? ça parle de l’humain. C’est marrant je parle de l’autre pour me parler moi : soit je dis la parole de l’autre, soit je l’exprime autrement que par les mots, mais elle n’est jamais détachée de mon intériorité. Et aussi, il y a cette idée, cette sensation, ce sentiment – oui, oui les trois à la fois – que ce que tu es, ça se construit avec l’autre, par rapport à l’autre. Autrement dit, tu es façonné de et par l’extérieur. Et ça, tu peux l’embrasser plus ou moins violemment, avec plus ou moins de joie, mais c’est ici le travail qui est fait. Je me permets uniquement de porter ces paroles sur un plateau parce qu’elles font écho EN moi ; qu’elles sont importantes POUR moi. Je me dis que si ce travail est fait honnêtement alors peut être que ça fera écho aux spectateurs tout comme ces gens ont fait écho en moi.

En mélangeant la parole d’une quarantaine de personne dont la mienne, en prenant des morceaux par-ci, des morceaux par-là, il y a quelque chose qui devient non identifiable et que moi-même je n’identifie pas. On ne sait plus trop qui pense quoi. Il y a une impression de commun qui se dégage ; mais un commun contradictoire. Quelque chose qu’on connaît très bien et qui pourtant mis dans cet ordre-là, présenté comme ça, fait qu’on ne le connaît plus tout à fait. Qu’on se dit : tiens, il faudrait que je me repenche là-dessus…

Sébastien WEBER

Sébastien Weber : concepteur, comédien et co-metteur en scène
Laurène Mazaudier : co-metteuse en scène
Aurélien Desclozeaux : chorégraphe
Julien Jelsch : musicien / batterie et mao
Hugo Michel : musicien / piano et synthétiseur
Nathan Teulade : créateur lumière

Projet de recherche 

Pendant la dernière année de leur cursus, qui se déroule à la Friche la Belle de Mai, les élèves comédiens de l’ERACM ont la possibilité de travailler sur un projet de recherche. Quatre projets sont retenus chaque année. Chaque responsable de projet doit constituer une distribution avec les autres comédiens de sa promotion, l’école apportant un soutien technique à l’opération. Une esquisse de ce travail est présentée au bout de trois semaines de répétitions. Il ne s’agit pas de mise en scène mais plus d’une expérimentation destinée à placer l’acteur face à son obligation de construction et de proposition ; elle vise à conforter l’autonomie et la responsabilisation de chacun des partenaires de ces projets.

Ce projet de recherche porté par Sébastien Weber est aujourd’hui soutenu et accompagné par l’ERACM, le Théâtre de la Licorne et le Ministère de la Culture. Repris en tournée à partir de la saison prochaine : cette représentation unique à Marseille, à l’IMMS permet de découvrir ce spectacle.

Et aussi

On ne dit pas j’ai crevé

Le joli collectif et Théâtre de Poche

Une proposition de Théâtre Massalia

Spectacle malicieux sur le sujet tabou de la fin, une expérience pour apprivoiser la mort et accepter de vivre avec. +

Vendredi 5 mai 2023 à 19h

À partir de 9 ans

Le parfum d’Edmond

Compagnie Baba Sifon

Une proposition de Théâtre Massalia

Théâtre d'objets, historique et botanique, un road-trip à scooter à travers l'île de la Réunion à la recherche de l'histoire de la vanille. +

Les 12 & 14 avril 2023

À partir de 8 ans

Dans ta valise

Compagnie Rêve général !

Une proposition de Théâtre Massalia

Conte musical et marionnettique qui évoque l'exil, l'accueil, l’échange et l’amitié en racontant l'histoire d'une petite fille qui arrive dans un nouveau pays. +

Samedi 8 avril à 11h, 16h & 19h

À partir de 4 ans