Bienvenue à la Friche
Aujourd'hui samedi 13 juil.

Événement passé

Le féminisme : question de droits de la femme ou d’anti-oppression générale ?

Le 7 octobre 2016

vendredi 7 octobre à 18h30

Gratuit

En partant de la question “qu’est ce que le féminisme – une question de droits de la femme ou d’antioppression plus générale?” le but de ma recherche ainsi que de la discussion, est de questionner comment le féminisme a influencé les modèles administratifs des centres d’artistes autogérés, et de mettre en avant l’utopie comme méthode permettant d’envisager un avenir pour les espaces artistiques non institutionnels. Afin de se projeter dans un avenir (utopique) féministe, nous devons, tel que proposé par la théoricienne utopique Ruth Lévites, éduquer notre désir, et développer un avenir pour ces espaces qui est conforme à la théorie féministe intersectionelle contemporaine.

Dans leur évolution, les centres d’artistes autogérés et les galeries ont besoin de renouveler et de mettre à jour leurs engagements à un programme autogéré – ce qui signifie la programmation et les pratiques administratives libres de priorités du gouvernement dictant leur financement. Pour redevenir alternatifs aux musées, nous avons besoin de revoir et retravailler notre engagement envers la diversité.

L’utopie de quelqu’un est la dystopie d’un autre, car il n’y a pas de consensus sur l’avenir ou les vérités du passé. Pourtant, nous aimons à penser que les nouvelles méthodologies intersectionnelles déployées sont une voie à suivre dans la lignée des travaux existants. Ici, l’utopie est entendue comme une méthode plutôt que comme une finalité.
Amber Berson

 

Amber Berson est écrivaine, commissaire, doctorante et mène des recherches à l’Université Queen’s sur le thème de la culture des centres d’artistes féministes autogérés et de la pensée utopique. Elle a récemment été commissaire de Trailmix (2014) ; * _ : * JENNIFER JENNIFER X * :. (2013) ; La course annuelle des administrateur-rice-s des arts (2013) ; et The Wild Bush Residency (2012 -). Elle est membre du comité éditorial de .dpi, une revue féministe d’art et de culture numérique et a récemment organisé l’édition montréalaise du projet Art+Feminism Wikipedia. Ses articles ont été publiés dans Canadian Art, Esse, Fuse Magazine et C Magazine et St Andrews Journal of History and Museum Studies.
Amber Berson est en résidence à Astérides du 29 août au 19 octobre dans le cadre de l’échange entre la Fonderie Darling (Montréal) et Astérides (Marseille).

Et aussi

Art-o-rama

Salon international d’art contemporain

Une proposition de Fræme

Salon international d’art contemporain qui réunit chaque année une quarantaine de galeries et une quinzaine d’éditeurs. +

Du vendredi 30 août au dimanche 1er septembre 2024