Bienvenue à la Friche
Aujourd'hui samedi 26 nov.

The Black Madonna © Aldo Paredes
Événement passé

Le Lab Club

Dans le cadre de Festival Le B:on Air
Une proposition de Bi:Pole et dans le cadre du festival Le B:on Air

Samedi 3 juin de 22h à 5h

en prévente : 24€ sur place : 27€ (hors frais de location) donne aussi accès au Cabaret Aléatoire (Métaphore et Fils de Vénus)

Les Plateaux

Le temps d’une nuit, le petit Plateau se transforme en un véritable club avec une scénographie sonore et lumière exigeante, à l’image de son collectif curateur LAB. Au programme : Inga Mauer, Chloé b2b Abstraxion et The Black Madonna.

Chloé
Icône d’une scène underground et radicale, la tornade Chloé grandit avec la nuit parisienne, des folles années Pulp au Rex. Sombre et avant-gardiste, la fondatrice de Kill the dj et tout récemment de Lumière Noire manie les paradoxes et les ambiances avec subtilité : Sa techno brute et minimaliste résonne avant tout comme singulière. Avec des sets éclectiques et inclassables, et deux excellents albums à son actif, Chloé est une des figures les plus respectées de la nébuleuse électronique d’aujourd’hui.

Abstraxion
Ni franchement techno, ni clairement house, ni vraiment electronica… Le monde d’Abstraxion, mélancolique et rêveur, se situe au beau milieu de ces courants, là où la lumière ne filtre que pour laisser apparaître ce qui fourmille dans la brume. Basé à Marseille, co-fondateur du label indé Biologic Records avec DC Salas, signé entre autre sur le label de Nicolas Jaar, il est aussi à l’origine du collectif Laboratoire des Possibles qui a activement participé à l’élaboration du beau line-up du festival le B:on Air. On le retrouve ce soir en back to back avec Chloé !

Inga Mauer
Basée à Amsterdam, la DJ et productrice russe Inga Mauer grandit en écoutant les premiers disques de Bunker Records, Trax, UR et campe les ondes d’intergalactic.fm. Résidente dans le célèbre club russe Stackenschneider et sur radio Comeme, Inga Mauer attire l’attention grâce à ses sets corrosifs, savant mélange d’EBM et de techno industrielle, et produit un son plein de sombres émotions, jouant des bourdonnements et des rythmes sauvages dans un monde musical où le compromis n’a pas sa place. Avec un agenda européen bien rempli et désignée par Fact Magazine parmi les 10 DJ les plus prometteurs de l’année, elle est l’une des artistes les plus surveillées de 2017.

The Black Madonna
Classée 10e meilleure DJ par Résident Advisor en 2016 et installée aux manettes du Smart Bar, plus ancien lieu indépendant des states, la chicagoanne The Black Madonna navigue dans la galaxie house et brille par la transgressivité de sa trajectoire. Parfaite technicienne aux platines, réputée pour ses sets ultra énergiques et jouissifs mêlant hymnes et sélections personnelles, l’américaine investira le nouveau cocon club de la Friche Belle de Mai : Les Plateaux ! Quelle ville mieux que Marseille pour accueillir comme il se doit la madone 2017 sous les auspices de la Bonne Mère ?