Bienvenue à la Friche
Aujourd'hui samedi 28 nov.

Frichiste
Arts visuels
Artistes

Gasc Anne-Valérie

Crash Box © Gasc Démolition

Anne-Valérie Gasc est artiste plasticienne. De manière générale, son travail tisse un lien contradictoire entre les conditions d’apparition d’une œuvre d’art et celles de la disparition de l’architecture. Son projet « Crash Box » par exemple, relève d’une expérimentation vidéo qui consiste à filmer des bâtiments démolis par foudroyage intégral depuis un point de vue intérieur, au plus proche des charges explosives. Les images ainsi capturées manifestent, dans le presque rien à voir de l’effondrement, l’échec du projet social porté par cette architecture de la reconstruction. Son plus récent  projet « Les larmes du Prince » est basé sur une approche critique des stratégies de dissolution de l’architecture contemporaine. Depuis l’utopie d’une architecture de verre portée par la « Gläserne Kette » de Bruno Taut, en passant par l’esthétique ductile et transparente de l’architecture paramétrique, jusqu’à l’évanescence des « édifices-nuages », Anne-Valérie Gasc explore les fondements et questionne les limites de cette architecture de l’effacement ; elle invente les formes de son anéantissement.

Son œuvre est présentée régulièrement en France comme à l’étranger : à Paris (Pavillon de l’Arsenal, Maison Rouge, Galerie Nationale du Jeu de Paume), Tours (CCC), Lyon (IAC) et Marseille (FRAC PACA, Panorama de la Friche Belle de Mai) ; à Amsterdam (FOAM), New York (Gagosian gallery), en Slovénie (Musée d’Art Contemporain de Maribor) ou encore à Sydney (Biennale de Media Architecture) notamment. Docteur HDR en Arts Plastiques et Sciences de l’Art, elle est enseignante-chercheur en art contemporain à l’ENSA-M (École Nationale Supérieure d’Architecture de Marseille). Elle est représentée par la galerie Un_Spaced à Paris.