Bienvenue à la Friche
Aujourd'hui mardi 24 nov.

Frichiste
Théâtre

L’entreprise – Cie François Cervantes

Spectacle « Claire, Anton et Eux » © Christophe Raynaud de Lage

LA COMPAGNIE
L’entreprise – direction artistique François Cervantes

Auteur, metteur en scène et acteur, j’ai créé en 1986 la compagnie L’entreprise avec le souhait de chercher un langage qui puisse raconter le monde d’aujourd’hui, traverser les frontières sans être arrêté par des références culturelles, et s’adresser directement aux spectateurs. L’écriture a toujours été la colonne vertébrale de mon travail, elle préexiste au théâtre, et c’est à travers elle que j’aborde le théâtre, y compris les formes les plus corporelles ou les cultures les plus lointaines

Si j’ai ressenti la nécessité de créer une compagnie, c’était pour entreprendre une recherche sur les déchirures et les liens entre le corps et le verbe, entre tradition et création. Je porte ces questions, ayant appris à lire et à écrire dans un pays du Maghreb, étant le fils d’un footballeur Espagnol et d’une agrégée de lettres classiques Française. Il me semble que le public est aujourd’hui presque entièrement un public d’exilés, suite aux migrations, aux guerres, à l’expansion de l’industrie, aux échanges internationaux. C’est l’histoire de notre vingtième siècle : familles, tribus, communautés ont éclaté. Je me pose, sans nostalgie de ce qui fut, la question de la communauté de ceux qui ont perdu leurs arbres généalogiques, leur terre ou leur histoire.
Je suis convaincu que la qualité de présence d’un acteur traverse les cultures et construit une relation directe avec le spectateur. Quand pensée et corps se touchent, utopie et corps social se touchent un instant. Au fil des années, j’ai donné plus de responsabilités aux acteurs, car au théâtre, c’est la soirée qui est une œuvre, et l’acteur en est le maître de cérémonie

Cette recherche a provoqué des confrontations avec des arts voisins : poésie, littérature, musique, art du clown, arts du cirque, art du masque …
En découvrant des arts plus anciens que le théâtre, j’ai découvert des sociétés traditionnelles (Inde, Indonésie, Japon, Comores…) qui m’ont fait comprendre des articulations entre art et rituel, et qui m’ont posé violemment une question : quelle est la place de l’art dans notre vie ?
Ces rencontres ont marqué les créations de la compagnie. Elles m’ont fait aller vers l’origine du théâtre d’une part, et vers une écriture contemporaine d’autre part, directement en prise avec le réel, cherchant le frottement entre réel et imaginaire

Depuis 1986, une trentaine de créations ont donné lieu à plus de deux mille représentations (France, Europe, Canada, Etats-Unis, Afrique, Inde, Bangladesh, Pakistan, Indonésie, Océan Indien), dans des villages comme sur de grandes scènes nationales ou festivals étrangers.

La compagnie a toujours gardé mêlées recherche, création, diffusion, formation initiale et professionnelle, transmission.

En 2004, la compagnie s’est implantée à la Friche la Belle de Mai, à Marseille pour y développer l’aventure d’une troupe et d’un répertoire. En 2019, le répertoire compte 18 créations.

De 2004 à 2014, j’ai ouvert un atelier permanent pour les comédiens professionnels, en dehors de toute chapelle, pour partager mes interrogations sur l’art de l’acteur. Une centaine d’artistes – auteurs, metteurs en scène, acteurs, scénographes, compositeurs, musiciens – sont entrés dans cet atelier.

Parallèlement, nous avons créé en 2006 les Editions Maison, qui à ce jour ont édité 10 ouvrages, dont Le clown Arletti, vingt ans de ravissement en coédition avec Magellan & Cie. Des éditions faites simplement, dans le cours du travail de théâtre. Elles témoignent de la recherche pour tenter de marier la chair et le verbe.

 

FRANÇOIS CERVANTES
Auteur, metteur en scène, comédien.
Directeur artistique de la compagnie L’entreprise

Après une formation d’ingénieur, François Cervantes étudie le théâtre à l’Espace Acteur de Paris puis à Montréal avec Eugène Lion. Il écrit pour le théâtre depuis 1981. Il crée la compagnie L’entreprise en  1986, pour en assurer la direction artistique à la recherche d’un langage théâtral qui puisse raconter le monde d’aujourd’hui. Les tournées internationales ont donné lieu à des échanges avec des artistes interrogeant le rapport entre tradition et création. Ses rencontres ont marqué profondément les pièces de sa compagnie et l’ont autant fait aller vers l’origine du théâtre (clown, masque), que vers une écriture contemporaine, directement en prise avec le réel, cherchant le frottement entre réel et imaginaire. Depuis 1986, une trentaine de créations ont donné lieu à plus de deux mille représentations (France, Europe, Canada, Etats-Unis, Afrique, Inde, Bangladesh, Pakistan, Indonésie, Océan Indien), dans des villages comme dans de grandes scènes et festivals .

Le parcours de François Cervantes s’enrichit de compagnonnages : Didier Mouturat, Catherine Germain ; mais aussi de collaborations : Cirque Plume, Compagnie de l’Oiseau mouche, Trottola… En 2004, la compagnie s’installe à la Friche la Belle de Mai à Marseille, pour y mener l’aventure d’une troupe, d’un répertoire et d’une relation longue et régulière avec le public.

Il dirige des ateliers de formation en France et à l’étranger pour des artistes de théâtre ou de cirque. Il est auteur associé en résidences de création au CNSAD – Conservatoire national supérieur d’art dramatique de Paris (2014-2020), et à l’ERACM – école régionale d’acteurs de Cannes et Marseille (2017-2020).

 

Date de création : 1986
Date d’implantation à la Friche : 2004