Bienvenue à la Friche
Aujourd'hui samedi 3 déc.

Événement passé

EMPOWER, Perspectives de travailleuses du sexe

Une proposition de Triangle - Astérides et - Astérides, dans le cadre de l'exposition Vos désirs sont les nôtres.

Mercredi 19 septembre à 19h
Durée : 72min

Gratuit

La Tour

EMPOWER, Perspectives de travailleuses du sexe, est un film de Marianne Chargois et
sera présenté par Maïa Izzo-Foulquier.
Ce film est une série de 3 portraits de travailleuses du sexe aux trajectoires hétéroclites croisant parcours de migration, identités Trans, féminisme, lutte contre le VIH, contre la précarité et les discriminations. Entremêlant parcours personnels, analyses politiques, et stratégies de résistance collective, Aying, Giovanna Murillo Rincon, et Mylène Juste mènent un véritable plaidoyer pour l’accès aux droits des minorités. Loin des dispositifs d’objectification souvent à l’œuvre dans les productions documentaires, EMPOWER est une mise à l’honneur des paroles, combats et engagements des travailleuses du sexe via une réalisation en collaboration active avec les protagonistes.

Marianne Chargois est travailleuse du sexe, performeuse, organisatrice d’évènements Queer, et militante au Syndicat du Travail Sexuel (STRASS). Ses projets, écrits et performés, lient expériences concrètes personnelles, recherche artistique, et analyses féministes et politiques autour du Sex working. Parallèlement à ses activités de dominatrice, elle se produit en danse contemporaine.
Elle crée avec Matthieu Hocquemiller le festival Explicit, Expressions Plurielles du Sexuel (CDN de Montpellier), et le festival queer sexualités dissidentes What The Fuck ? Fest***! avec floZif (Cirque Electrique, Paris). En 2018, elle initie le collectif Art Whore Connection, réalise son premier film documentaire EMPOWER Perspectives de Travailleuses du sexe et organise le festival Snap sur les discours et représentations de travailleuses-eurs du sexe (2-4 novembre 2018, Paris)

Maïa Izzo-Foulquier est née en 1991 et se parfume à l’odeur des plages caraïbéennes. Elle débute son parcours par des études de sciences politiques, avant d’intégrer l’École de la Photographie d’Arles dont elle est diplômé en 2014. La même année, elle travaille comme assistante pour le photographe Antoine d’Agata et intègre la Villa Arson pour un second Master. Elle obtient son DNSEP avec une mention spéciale pour le positionnement et l’engagement politique dans la démarche de l’artiste.
Porte-parole du STRASS, elle est également co-auteure de Ma Lumière Rouge, blog d’actualités des industries du sexe, aux côtés de Thierry Schaffauser. Son travail artistique, quant à lui, se développe par le biais de la photographie et de l’édition de livres d’artistes (elle est lauréate du prix Louis Roederer 2014), mais également à travers l’écriture, le médium vidéo, l’installation et la performance. Maïa Izzo-Foulquier est aussi membre du collectif Art Whore Connection et commissaire d’exposition au SNAP Festival qui aura lieu le 2,3, 4 novembre 2018.