Bienvenue à la Friche
Aujourd'hui mercredi 28 fév.

Événement passé

Festival parallèle 14 – Partie 1

Une proposition de Plateforme Parallèle

Le mercredi 7 février 2024 de 19h à 20h

Gratuit, sur réservation dans la limite des places disponibles

L'IMMS

Salle Corvin

Lancement de la 14e édition du festival international des pratiques émergentes : danse, théâtre, performance, arts visuels… Avec une soirée en deux partie à la Friche autour de la lecture et de la danse.

Pa­ral­lèle est plus qu’un fes­ti­val. C’est un pro­jet total d’ac­com­pagne­ment de l’émer­gence ar­tis­tique in­ter­na­tio­nale actif dans la pro­duc­tion. Mais aussi dans la dif­fu­sion et l’ac­com­pa­gne­ment des pro­jets ; la pro­gram­ma­tion ar­tis­tique ; la for­ma­tion et l’in­ser­tion pro­fes­sion­nelle ; l’ex­pé­rience de l’art avec tous·tes et la ré­flexion sur les en­jeux contem­po­rains.

Programmation : 1e partie – Littérature

AULUS | 19h-19h20

Aulus est une sta­tion ther­male des Py­ré­nées construite à la Belle Époque et qui ne compte plus,
au­jourd’hui, qu’une cen­taine d’ha­bi­tant·e·s. De­puis son en­fance, la nar­ra­trice y vient chaque année. Elle ré­side dans l’hôtel désaf­fecté que son père a acheté un jour aux en­chères, et qui est le point de dé­part de ses ran­don­nées. Dans le vil­lage et sur les che­mins, elle écoute, re­garde et re­cueille ha­bi­tudes et his­toires des Au­lu­siens: la météo, l’ours, la cen­trale plan­tée sur une ri­vière, les élec­tions… Elle en fait un récit, celui d’un éco­sys­tème fra­gile, où hu­main·e·s et na­ture co­ha­bitent comme iels peuvent, où une an­cienne mine pol­lue dan­ge­reu­se­ment la mon­tagne, où tout me­nace de se dé­faire, mal­gré la force mil­lé­naire de la roche om­ni­pré­sente. Un récit ac­tuel, mé­ta­phore de notre époque, en per­pé­tuelle rup­ture d’équi­libre.

Zoé Cos­son
Née en 1995, elle est au­trice et vi­déaste. Après l’ob­ten­tion d’un DNSEP à l’ESAD de Reims, elle
in­tègre le mas­ter de Créa­tion Lit­té­raire du Havre. Elle y dé­ve­loppe l’écri­ture de son pre­mier roman Aulus, pu­blié en 2021 dans la col­lec­tion l’Ar­ba­lète aux Édi­tions Gal­li­mard. Elle est lau­réate du Prix de sou­tien à la Créa­tion Lit­té­raire de la fon­da­tion Si­mone del Duca et lau­réate 2024 de l’appel à pro­jets pour une ré­si­dence de créa­tion à des­ti­na­tion des au­teur·­ri­ce·s émer­gent·e·s pro­po­sée par La Ma­relle et la Col­lec­ti­vité de Corse.

En partenariat avec La Friche la Belle de Mai et dans le cadre de la résidence de Zoé Cosson à La Marelle.

PAROLES D’UN MONDE EN FEU | 19h30-20h

Fanny Lal­lart mène une re­cherche sur « la sé­che­resse dans le sud, notre rap­port à l’eau, une res­source à la fois om­ni­pré­sente et ab­sente à Mar­seille. La ges­tion de l’eau en tant que bien com­mun est au centre des dé­bats de­puis les mo­bi­li­sa­tions de Sainte-So­line contre les méga-bas­sines et la ré­pres­sion qui en a dé­coulé. » Ce tra­vail d’écri­ture abou­tira à une per­for­mance en 2024.

Fanny Lal­lart
Elle vit et tra­vaille à Mar­seille. Elle est ar­tiste, au­trice et édi­trice. Son tra­vail s’ar­ti­cule au­tour du
par­tage de la pa­role à tra­vers une pers­pec­tive fé­mi­niste. Ré­flé­chir en groupe, ren­con­trer les
ac­teur·­ri­ce·s d’al­ter­na­tives aux sys­tèmes, do­mi­nants, ap­prendre col­lec­ti­ve­ment, consti­tue l’es­sen­tiel de sa pra­tique. Comme beau­coup d’ar­tistes, son éco­no­mie est fra­gile, op­por­tu­niste et fluc­tuante: elle ad­di­tionne des sub­ven­tions oc­ca­sion­nelles, des jobs ali­men­taires et les étrennes de sa grand-mère. Début 2023, elle fait une ré­si­dence de re­cherche à Tri­angle-As­té­rides. Pro­fon­dé­ment mar­quée par les sé­che­resses des étés pré­cé­dents dans le sud de la France, elle com­mence un tra­vail d’écri­ture sur le dé­rè­gle­ment cli­ma­tique et les af­fects d’an­xiété qui en dé­coulent. Elle par­ti­cipe aux édi­tions Burn-Août, un or­gane de dif­fu­sion de ré­cits qui lui tiennent à cœur. À ce jour, ras­sem­bler des per­sonnes qu’elle aime au­tour d’une table, d’un lit ou d’une im­pri­mante est ce qui lui semble le plus sensé à faire.

En partenariat avec La Friche la Belle de Mai. Une commande et coproduction Triangle-Astérides et Parallèle.

Découvrez la 2e partie | Danse avec Alina Arshi et Calixto Neto

Et aussi

Événement passé Danse

Festival parallèle 14 – Partie 2

Une proposition de Plateforme Parallèle

Une soirée autour de la littérature et de la danse avec Alina Arshi et Calixto Netoeti +

Le mercredi 7 février 2024 de 20h30 à 21h30