Bienvenue à la Friche
Aujourd'hui samedi 26 nov.

© DR
Événement passé

Moi, ma chambre et ma rue

Dans le cadre de Les Rencontres à l'échelle
Une proposition de Rencontres à l'échelle - B/P

Jeudi 14 novembre 2019
Durée : 30min

À 20h

15€/10€Pass 13€/8€Pass soirée 25€/16€

Les Plateaux

Au commencement, tout est couleurs, calme et suavité. En apparence. Le chorégraphe et danseur Tidiani N’Diaye, est assis au milieu d’un champ de sacs en plastique multicolores, allant du jaune au bleu, en passant par le rose, le vert, des touches de blanc, un peu de noir. Disposés en lignes, formant des sillons, ils évoquent une terre imaginaire, un peu jolie, un peu glaçante.

Moi, ma chambre et ma rue est le titre de la première pièce de l’artiste malien. Une chambre, au-delà une rue, à Bamako, et puis une région, et le continent. Des cercles excentriques, nés du titre gigogne, accompagnent et accroissent notre perception, au fur et à mesure que N’Diaye gonfle ses mouvements, depuis la délicatesse de poses au sol jusqu’aux tours exécutés large cape au dos – un tapis, en fait. Car l’artiste aime jouer des matières, petites ou grandes, légères ou lourdes, il s’en affuble, les porte au corps, en gestes très quotidiens, racontant l’ennui de la chambre. Ou bien en une danse nourrie de scènes de rue, des actions comme épandre, glaner, des notions comme accumulation, déversement et anarchie.

Dans un va-et-vient constant entre monde intérieur et chaos extérieur, le danseur n’a de cesse de bouleverser l’ordre, de défoncer l’espace, de le remodeler infatigablement, avec fluidité, grâce et volonté, en un jeu sans fin de correspondances.