Bienvenue à la Friche
Aujourd'hui lundi 22 avr.

De jour comme de nuit © Caroline Caccavale

Prison Miroir – Week-end d’ouverture

Dans le cadre de Prison Miroir
Une proposition de Lieux Fictifs et et de la Friche la Belle de Mai

Du 25 au 27 octobre 2019

La Cartonnerie

La Friche la Belle de Mai, en complicité avec Lieux Fictifs, consacre plusieurs mois à l’exploration de la question de la relation entre la prison et l’art : expositions, rencontres, projections, performances, tables rondes, écoutes sonores permettront de porter un regard renouvelé et hors de tout a priori sur l’univers carcéral. Voici le programme du week-end d’ouverture de Prison Miroir.

Télécharger le programme

VENDREDI 25 OCTOBRE 2019

• 18h à 20h | Inauguration – 3e étage de la Tour Panorama – entrée gratuite
Vernissage des expositions photographiques Détenues de Bettina Rheims et Un œil sur le dos d’Arnaud Théval

SAMEDI 26 OCTOBRE 2019 

11h à 17h | Séances d’écoute « Art et prison » – au Module (niv. 2) – entrée gratuite
Temps collectif d’écoutes radiophoniques

11h > 13h RADIO BAUMETTES : redécouvrez l’émission Ping-Pong enregistrée avec Didier Fassin, auteur de L’ombre du Monde, une anthropologie de la condition carcérale. Où il sera question de politique pénale en France et de la condition des personnes incarcérées.
Sur une proposition de La Revue Sonore. Avant cette rediffusion, l’émission a lieu en public à Coco Velten Marseille vendredi 11 octobre (et en direct sur Radio Galère 88.4 fm)

14h > 17h FRANCE CULTURE propose 3 épisodes de la série documentaire Condamnés-victimes : un dialogue possible réalisée par Johanna Bedeau. Série diffusée en novembre 2017 sur France Culture dans LSD, la série documentaire coordonnée par Perrine Kervran.
• Réparer ceux qui restent – 55 min. Une expérience inédite : les rencontres Détenus-Victimes. Ils se rencontrent à la Maison Centrale de Poissy, pour 6 séances, au rythme d’une fois par semaine pendant plus de deux mois encadrés par des médiateurs et des membres de la communauté.
Les rencontres – 54 min. Des drames qui ont précipités des familles dans le deuil et la douleur. Qu’ils soient du « bon ou du mauvais côté de l’histoire », les deux camps sont profondément marqués et doivent assimiler la perte d’un être cher.
Ni oubli, ni pardon – 55 min. Pour les victimes et les condamnés qui participent à ces rencontres détenus-victimes, quelles seront les conséquences à long terme ?

 

• 18h à 20h | Table Ronde 1 « Regards Croisés : L’art de Déconstruire » – à la Cartonnerie (niv.2) – entrée gratuite
Que fait et que peut l’art quand il se frotte à la prison ?
Comment l’art peut venir interroger l’institution pénitentiaire et judiciaire ?
Depuis ce lieu, quelle place l’artiste peut-il occuper ?
La prison ne fabrique-t-elle pas toujours sa même image ?

Avec Bettina Rheims – Photographe • Arnaud Théval – Artiste • Caroline Caccavale – Réalisatrice • Nadeije Laneyrie-Dagen – Historienne de l’art • Isabelle Gorce – Présidente du Tribunal de Grande Instance de Marseille • Christine Charbonnier – Secrétaire Générale de la Direction Régionale des Service Pénitentiaire • Christophe Bass – Avocat du Barreau.
Modérateur : Tewfik Hakem (France Culture)

 

• 20h30 à 21h30 | Plaidoiries d’avocats du Barreau de Marseille – à la Cartonnerie (niv.2) – entrée gratuite
! Attention, pas d’entrée après 20h30 pour ne pas gêner le déroulement de la plaidoirie.

Doit-on avoir peur de la prison ?
Avec Maître Loïc Roccaro, Maître Sondra Tabarki, Monsieur le Bâtonnier Dominique Mattei.
Trois avocats de trois générations différentes s’emparent de la question. Une performance en forme de plaidoirie pour élargir nos horizons et entamer le débat.
Une proposition du Barreau de Marseille.

DIMANCHE 27 OCTOBRE 2019

• 19h | Projection « De jour comme de nuit » (1991) – au  cinéma le Gyptis
Film de Renaud Victor. Une immersion pendant 2 ans dans le quotidien de la prison. Projection en présence de Caroline Caccavale et Joseph Césarini (réalisateurs et producteurs qui ont collaboré à la réalisation de ce film), Martine Derain (Editions Commune), Alain Troullioud (Ancien Directeur du Centre scolaire des prisons de Marseille)
Dans le cadre de la Rétrospective Regard depuis la prison
Tarif de 2,5€ à 6€

 

Prison Miroir reçoit le soutien du Ministère de la Justice, de la Direction de l’Administration Pénitentiaire, de la Direction Interrégionale des Services Pénitentiaires, du Conseil départemental de l’Accès au droit des Bouches-du-Rhône, du Barreau de Marseille.