Bienvenue à la Friche
Aujourd'hui lundi 28 nov.

François Burgun, Cakes, 2010 © François Burgun
Événement passé

Probabilité : 0.33

Une proposition de Une proposition de Pilotine Production et du musée Nicéphore Niépce et coproduit par MP2018 - Quel Amour !

Exposition du 9 juin au 29 juillet 2018
Du mercredi au vendredi de 14h à 19h
Samedi et dimanche de 13h à 19h
Vernissage vendredi 8 juin à 18h

La Tour

L’Amour…
Amour : [n. m.]
Intérêt, goût très vif manifesté par quelqu’un pour une catégorie de choses, pour telle source de plaisir ou de satisfaction. Inclination d’une personne pour une autre, de caractère passionnel et/ou sexuel. Si l’on s’en tient à cet extrait de la définition du dictionnaire Larousse, l’amour renvoie à un large éventail de sentiments allant du romantisme au désir passionné, de l’amour filial à la dévotion spirituelle. En français, le verbe aimer a quant à lui une multiplicité de significations. Dans l’Histoire des Arts les relations amoureuses ont été continuellement célébrées. Jeune adolescent ailé, baiser à la dérobée, amants damnés pour l’éternité,… Du coup de foudre aux plaisirs charnels, jusqu’à la disparition des sentiments, toutes les étapes des rapports amoureux ont inspiré bien des oeuvres littéraires et plastiques. …

Quel Amour ?
L’exposition Probabilité 0.33 s’inscrit dans la programmation des événements de Marseille Provence 2018 sur le thème : “Quel Amour !”. Mais elle propose un regard décalé, voir corrosif sur le sujet, loin des clichés de l’Amour avec un grand A. A travers les collections photographiques du musée Nicéphore Niépce de Chalon-sur-Saône et le regard de photographes contemporains, cette exposition offre au public une vision éclectique des relations amoureuses à travers le médium photographique, bien loin du mythique “Baiser de l’Hôtel de Ville” de Robert Doisneau.

“Probabilité : 0.33”
Comme une chance sur trois de réussir sa vie de couple – L’exposition est conçue comme un face à face entre photographies vernaculaires (cartes postales, vues stéréoscopiques, photographies de famille, portraits de mariage, ou photomontages pour la presse à scandale, etc.) et travaux contemporains évoquant les rapports amoureux, tels les séries de Delphine Balley, François Burgun, Natasha Caruana, Olivier Culmann, Anouck Durand, Romain Mader, Virginie Marnat, Jenny Rova, Thomas Sauvin [Beijing Silvermine], Manon Weiser.
Comme les titres des chansons qui introduisent chaque chapitre, l’exposition dissèque les étapes d’une histoire d’amour dont l’issue reste incertaine…

 

Autres expositions

Accessibles avec le même billet

Événement passé Exposition

Vos désirs sont les nôtres

Une proposition de Triangle - Astérides et et de la Friche la Belle de Mai

Avec le pouls de la cité phocéenne en arrière plan, les oeuvres présentées - dont certaines produites spécialement pour l'occasion – évoquent tour à tour les désirs troubles, les pulsions de contrôle, le doute face à l'autorité. Un enchevêtrement d'introspections confuses, d'attentes floues, de narrations nébuleuses, fictives et d'humour grinçant. +

Exposition du 29 juin au 21 octobre 2018 - vernissage jeudi 28 juin
Du mercredi au vendredi de 14h à 19h
Samedi & dimanche de 13h à 19h

Événement passé Exposition

Communautés invisibles

Une proposition de Fræme et et de la Friche la Belle de Mai

Première exposition monographique d'envergure à Marseille pour Christophe Berdaguer et Marie Péjus, qui se saisissent ici des potentialités offertes par l'architecture de la Friche la Belle de Mai pour mettre en jeu de nouvelles productions, plongeant volontiers dans les chemins du rêve et de l'inconscient. +

Exposition du 29 juin au 21 octobre 2018
Du mercredi au vendredi de 14h à 19h
Samedi & dimanche de 13h à 19h
Nocturne chaque samedi jusqu'à 22h (jusqu'au 8 septembre)

Événement passé Exposition

Du ciel

Une proposition de Friche la Belle de Mai

Cette exposition de Jean-Luc Brisson est une rencontre du ciel, c'est à dire une rêverie en même temps qu'une pensée politique non explicite. Le climat, les phénomènes de vaporisation, de condensation, de changements d'états sont chantés sur ces dessins, peintures, sculptures de papier et vidéos. Ce n'est ni tempétueux, ni rapide, ni oppressant, mais plutôt calme, tendre et incantatoire. +

Du 9 juin au 19 août
Vernissage le 8 juin

Gratuit !