Bienvenue à la Friche
Aujourd'hui samedi 3 déc.

© Mohammed Amine El Makouti
Événement passé

Résidences Méditerranée : Portes ouvertes

Une proposition de Alphabetville et Le Bec en l'air

Mercredi 24 mai de 14h à 20h

Gratuit

Les Manufactures

Ce dispositif de résidences croisées a pour objectif l’accueil d’artistes émergents marocains à Marseille et d’artistes français au Maroc. La Friche la Belle de Mai et l’Institut français du Maroc souhaitent encourager la mobilité des artistes émergents en méditerranée en leur proposant un cadre de recherche et de création sur mesure qui leur permettra de développer leur pratique artistique et de (re)découvrir la scène artistique française. Un producteur est associé pour assurer le suivi de résidence.

A l’occasion du Printemps de l’Art Contemporain, les ateliers sont exceptionnellement ouverts au public : une occasion d’échanger avec les artistes et de découvrir leur travail à la Friche.

En savoir plus sur les Résidences Meditérranée

 

Amine Oulmaki

Amine Oulmaki est un artiste marocain né à Rabat en 1986. Il  intègre l’Institut Supérieur du Cinéma et de l’Audiovisuel (ISCA) en 2006, ou il trouve sa voie dans le monde de l’image. Ainsi, il réalise Un jour la vie (court-métrage, 2012) projeté notamment à Paris et à Rabat. C’est aujourd’hui dans le cinéma et la photographie qu’Amine Oulmakki tente de se frayer un chemin : il a déja exposé ses tirages aux Biennales de Marrakech, à la Cité Internationale des Arts de Paris, à la Villa des Arts de Casablanca…

En savoir plus

Mohammed Amine El Makouti

Mohammed Amine El Makouti est un jeune artiste visuel né en 1985. Diplômé en 2011 de l’Ecole des Beaux-Arts à Tétouan, ses œuvres (installations, vidéos…) ont été exposées au Maroc et à l’étranger (Espagne, France, États-Unis, Liban…). Son travail se caractérise par l’omniprésence de couleurs fluorescentes et de lumières noires (UV) et l’intégration des nouvelles technologies.

En savoir plus

Safaa Mazirh

Safaa Mazirh est née en 1989  à Rabat. Artiste et autodidacte, elle est confrontée à la photographie dans le cadre des ateliers de l’association Fotografi’art qui regroupe à Rabat plusieurs jeunes photographes. Fascinée par les mouvements du corps sur scène,  elle a rapidement engagé un travail sur cette thématique pour plusieurs compagnies de théâtre.

En savoir plus

M’hammed Kilito

M’hammed Kilito est né en Ukraine et a grandi au Maroc jusqu’à ses 18 ans. Il s’est ensuite installé au Canada où il a étudié la photographie à l’école d’art d’Ottawa. Il est aussi diplômé en ingénierie informatique et en sciences politiques. Embauché par une agence de publicité à Montréal, il y a travaillé en temps que chef du département vidéo et photo pendant 3 ans. En 2015, il décide de retourner vivre au Maroc et de se consacrer entièrement à la photo.

En savoir plus