Bienvenue à la Friche
Aujourd'hui mercredi 28 fév.

Mémoires

LIEUX INFINIS – une aventure vénitienne

8 juillet 2020
©Cyrus Cornut

En 2018, lors de la biennale internationale d’architecture de Venise, le pavillon français a été confié au collectif Encore Heureux architectes. L’exposition « Lieux infinis » y présentait 10 lieux pionniers qui en France explorent de nouveaux modes d’action et d’engagement face aux défis contemporains, parmi lesquels figurait la Friche la Belle de Mai.

Les lieux infinis sont des lieux pionniers qui explorent et expérimentent des processus collectifs pour habiter le monde et construire des communs. Des lieux ouverts, possibles, non-finis, qui instaurent des espaces de liberté où se cherchent des alternatives. Des lieux difficiles à définir car leur caractère principal est l’ouverture sur l’imprévu pour construire sans fin le possible à venir. Confrontés aux défis immenses de notre époque où les transitions écologiques peinent face à la domination de l’économie marchande, aux replis identitaires et à l’autoritarisme, il est urgent d’espérer. De s’inspirer d’expériences parfois éphémères mais concrètes et solidaires.

Encore Heureux présente ici un choix subjectif de dix lieux issus de rencontres. Ce ne sont pas des modèles mais des signaux faibles qui ouvrent des perspectives protéiformes et subversives. Ils existent par leur volonté d’expérimenter, presque toujours à partir d’un bâtiment hors d’usage, d’un site délaissé. L’architecture s’y exprime dans la rencontre entre des qualités spatiales préexistantes et un processus organique de transformation qui n’a de sens que s’il répond aux besoins de tous et aux désirs de ceux qui s’y engagent avec courage et détermination. Dans cet accompagnement spatial et temporel, l’architecte généraliste se révèle un guide nécessaire, aux frontières de la mission qui lui est traditionnellement attribuée: il ne se limite pas là à construire des bâtiments mais cherche également à faire des lieux.

Aujourd’hui plus que jamais, les architectes ne peuvent se dérober à la responsabilité du monde qui advient, et donc à la nécessité d’imaginer ce qui, demain, doit exister.

Encore heureux

Un film réalisé par Ronan Letourneur restitue la passionnante expérience collective menée en parallèle de l’exposition, avec l’association vénitienne Biennale Urbana et Yes We Camp.

  • Un film de Ronan Letourneur
  • Co-réalisé par Hadrien Basch, Karolina Blaszyk et Nicola Delon
  • Images et son : Karolina Blaszyk et Hadrien Basch
  • Montage : Ronan Letourneur assisté de Stéphane Milon
  • Montage son et mixage : François Gueurce
  • Étalonnage : Arnaud Gallinière
  • Musique originale : Collectif Etc
  • Production : Lieux infinis – Encore Heureux – École Urbaine de Lyon

En parallèle à l’exposition, Encore Heureux s’est associé à l’association vénitienne Biennale Urbana et à Yes We Camp pour poursuivre une expérience de réactivation d’un lieu abandonné. Sur l’île voisine du Lido, une ancienne caserne militaire a été réinvestie pour le projet collectif « Esperienza Pepe ». »

Une série de podcasts ont été réalisés pour documenter le processus et les réflexions menées.

À lire dans le même dossier

Penser le commun

(un) abécédaire des friches

Vingt ans après les Rencontres des Nouveaux Territoire de l’Art à la Friche la Belle de Mai, 30 auteur·ices, philosophes, sociologues, architectes et paysagistes explicitent et précisent le vocabulaire développé par et autour de ces espaces singuliers.

Lire la suite

La Friche lance son laboratoire : le LaboFriche 

Découvrez le LaboFriche, un rendez-vous pour croiser les regards, expérimenter et penser collectivement les enjeux qui traversent la Friche et son territoire. 

Lire la suite

L’art des voisin·es

Découvrez en images et en son l’exposition qui fait la part belle à l’art des voisin·es du quartier.

Lire la suite