Bienvenue à la Friche
Aujourd'hui lundi 5 déc.

© Courtesy of Kenza Berrada
Événement passé

Boujloud

Kenza Berrada • CRÉATION / PREMIÈRE

Réalisatrice : Maud Neve. Production : Kumquat Performance Arts
Dans le cadre de Les Rencontres à l'échelle
Une proposition de Rencontres à l'échelle - B/P

Les 11 et 12 novembre 2021

Jeudi 11 novembre à 19h
Vendredi 12 novembre à 21h

De 5 € à 15 €

Plein tarif : 15 €
Tarif réduit : 10 €
Tarif étudiant AMU : 5 €

Les Plateaux

Petit Plateau

Durée : 1h

Boujloud (« l’homme aux peaux » en Darija) est un rite ancestral au lendemain du sacrifice du mouton, dont la légende situe l’origine dans une punition divine. Un homme a abusé de femmes dans un lieu sacré, il est métamorphosé en homme-animal.

« Je ne pensais pas que mon histoire intéresserait quelqu’un ». C’est à partir de cette phrase que Houria lui confie que Kenza Berrada écrit, met en scène et interprète un spectacle autour de la question de l’abus. Elle rencontre des victimes d’agression au Maroc, les écoute, leur donne une voix et un corps. L’addition des voix singulières finit par laisser apparaître une foule. Kenza Berrada retourne symboliquement ses peaux pour qu’il ne reste sur elles que les bouches des femmes marocaines, et pour élever leurs voix en clameur. C’est un continent secret et pourtant omniprésent qui finit par émerger : celui de celles et de ceux qui ont connu l’abus. À sa manière, elle tente de leur répondre et fait résonner ces questions qui reviennent sans cesse : comment se fait-on entendre ? Y a-t-il un « bon moment » pour dire et pour être écouté ?

Kenza Berrada est née et a grandi à Rabat, avant d’étudier la littérature à Paris. En France, elle se forme au métier d’actrice, de performeuse et à la mise en scène. Au sein du collectif Nash, son travail repense le lien au public, à la langue, et s’inscrit dans les problématiques sociales. Le dialogue entre les mots, les corps et les objets offre un voyage théâtral et visuel nourri par les arts plastiques. Kenza Berrada est également l’une des participantes du projet « Houdoud » qui lie art et recherche universitaire.