Bienvenue à la Friche
Aujourd'hui mercredi 7 déc.

© Christophe Raynaud de Lage
Événement passé

Il pourra toujours dire que c’est pour l’amour du prophète

Dans le cadre de Les Rencontres à l'échelle
Une proposition de Rencontres à l'échelle - B/P

Mardi 13 et mercredi 14 novembre à 20h30

15€ / 10€ — PASS 13€ / 8€

Les Plateaux

Véritable oratorio théâtral, Il pourra toujours dire que c’est pour l’amour du prophète fait se rencontrer, de manière performative, paroles d’exilés, jeunes comédiens et composition électro-acoustique.

À la suite à de nombreux entretiens avec des personnes fuyant pour des raisons identitaires, politiques, les guerres ou les intolérances de leurs pays, le franco-iranien Gurshad Shaheman a réalisé avec le créateur sonore Lucien Gaudion une oeuvre scénique singulière. Une quinzaine d’acteurs partagent une parole qui circule à travers la salle, récusant toute mise en scène réaliste. Un partage des récits et des fragments de vie qui transforme l’espace en labyrinthe sonore. Le spectateur assiste à l’expression de la présence, où tout geste, même infime, est essentiel et accueille ces existences, ces traversées prises entre violence et amour, corps torturés et corps aimés. Avec cette deuxième création, Gurshad Shaheman affirme un art de la perception et du témoignage où le théâtre passe par les sens. 

Gurshad Shaheman auteur, metteur en scène, comédien France – Iran

Artiste associé au CDN de Normandie-Rouen depuis 2017, Gurshad Shaheman a été formé à l’Ecole Régionale d’Acteur de Cannes (ERAC). En tant qu’acteur, assistant à la mise en scène ou encore traducteur du persan, il a notamment collaboré avec Thierry Bédard, Reza Baraheni, Thomas Gonzalez ou Gilberte Tsaï. Soutenu par le festival Les Rencontres à l’échelle depuis 2012, il écrit et interprète ses performances dont les trois premières regroupées sous le titre Pourama Pourama. Ce triptyque a été cité dans les Inrocks parmi les 5 meilleurs spectacles de 2015. Il est également membre actif des cabarets Bas Nylons dirigés par Jean Biche à Bruxelles et produit ses propres soirées sous le label Cabaret Dégenré. Lauréat de la Villa Médicis Hors les Murs – Institut français, il est également artiste associé au CDN Normandie-Rouen depuis 2017 et accompagné par le phénix – scène nationale de Valenciennes dans le cadre du Campus du Pôle européen de création. En 2018, il joue dans AK47, adaptation d’un roman d’Oliver Rohe, dirigé par Perrine Maurin avec qui il collabore régulièrement en tant qu’acteur et dramaturge, ainsi que dans Andromaque mis en scène par Damien Chardonnet-Darmaillacq. Créé au festival d’Avignon en 2018, Il pourra toujours dire que c’est pour l’amour du prophète est sa deuxième mise en scène.