Bienvenue à la Friche
Aujourd'hui vendredi 25 juin.

Le Mauvais Œil 55 : Kinga Janiak

Une proposition de Le Dernier Cri

Du 20 juin au 2 septembre 2021

Du lundi au vendredi de 10h à 12h et de 14h à 17h
Du samedi au dimanche de 14h à 18h

Gratuit

Galerie Le Dernier Cri

Ce 55e Mauvais Œil du Dernier Cri, éditeur sérigraphe à la Friche, expose dans son atelier ouvert au public de toutes nouvelles éditions, celles réalisées pendant le dernier confinement. À l’honneur de cette réouverture : le travail de Kinga Janiak.

Kinga Janiak a l’honneur d’ouvrir le lieu avec son univers tout particulier. Son style anti-esthétique correspond à la sous-culture punk, ainsi qu’à la bande dessinée indépendante, à l’illustration et au street art. En tant qu’artiste outsider, elle rejette la beauté conventionnelle et cherche sa propre voie.

Née en 1976, peintre et dessinatrice basée à Varsovie en Pologne, Kinga Janiak est diplômée de l’Académie des Beaux-Arts. Elle a participé à plusieurs projets artistiques internationaux. Ses œuvres ont été exposées en Pologne et à l’étranger. En 2019, Le Dernier Cri a publié une anthologie de ses dessins, elle a réalisé l’affiche du dernier festival VENDETTA. Elle travaille essentiellement avec des peintures acryliques et pratique la sérigraphie.

Et aussi

Stirring the Pot – Emeka Ogboh

Scénographie : Clémence Farrell

Dans le cadre de Here Comes Africa
Une proposition de Fræme, Les Grandes Tables et I.C.I

Tout l'été, au sein du Panorama, l’artiste propose une œuvre inédite, un environnement composite où images en mouvement, récit olfactif et installation sonore se répondent, offrant une expérience multi sensorielle. Le 4e étage de la Tour accueille une variation de l'installation "Ámà : The Gathering Place" réalisée en 2019. Il investit l’espace pour en faire un lieu de vie, de rencontre, de détente. +

Du 4 juin au 24 octobre 2021
Les après-midi du mercredi au dimanche

Barzakh – Lydia Ourahmane

Une proposition de Triangle - Astérides

L'exposition de Lydia Ourahmane présente sa nouvelle installation intitulée Barzakh. Ce mot arabe signifiant « barrière » ou « séparation », fait référence à un espace entre le vivant et l’au-delà, ou encore à une langue de terre entre deux mers, un refuge. +

Du 4 juin au 24 octobre 2021
Les après-midi du mercredi au dimanche

Autobahn – Jörg Brüggemann

Photographies

Une proposition de Goethe-Institut

Jörg Brüggemann, photographe membre de la prestigieuse agence berlinoise Ostkreuz, a photographié l'autoroute pendant cinq ans, de 2014 à 2019. +

Du 16 juillet au 22 août 2021

Gratuit !