Bienvenue à la Friche
Aujourd'hui vendredi 14 juin.

Jean-Baptiste Sauvage, Vitrine, 2011 Installation in situ Néons gélatinés / gelatined neons / Le Vecteur, Charleroi, 2011 © JB Sauvage
Événement passé

Nos rencontres : avec Jean-Baptiste Sauvage et Thomas Teurlai

Une proposition de

Samedi 27 mai à 15h

Gratuit

Café de La Salle des machines

Une conversation avec les artistes Jean-Baptiste Sauvage et Thomas Teurlai pour leur exposition Viandes foraines en ce moment à la Friche (depuis le 24 mai). La conversation est animée par Hervé Castanet, psychanalyste à Marseille, membre de l’ECF et de l’AMP.

Elle sera suivie d’une visite de l’exposition à la Friche en présence des artistes.

Jean-Baptiste Sauvage

Né en 1977, vit et travaille à Marseille. Se déployant simultanément dans les espaces de l’environnement urbain et de l’édition (livres, affiches…), la démarche de Jean-Baptiste Sauvage s’inscrit dans ce qu’il est aujourd’hui convenu d’appeler la sculpture au champ élargi : une pratique sculpturale et picturale qui privilégie, sans s’y confiner, un mode d’intervention « in situ » au moyen de gestes ciblés et précis.
À la fois outil et médium à part entière, l’image s’impose comme une composante de cette démarche affirmant le rapport constitutif entre pensée de l’espace et pratique du regard. Dans cette perspective, la dimension de l’édition, investissant une diversité dans les formats, fait partie intégrante de l’oeuvre, à la fois contrepoint et prolongement de l’approche artistique. Jean-Baptiste Sauvage travaille presque essentiellement sur des formes « in situ ». Pas de médium de prédilection. Son champ n’est autre que son espace environnant, urbain, industriel ou architectural sur lequel se greffent souvent des interventions, installations, peintures, à des échelles très variées. L’archive des pièces produites est aussi questionnée et l’édition fait souvent partie du travail, parfois en tant que trace non-objective.

Thomas Teurlai

Né en 1988, vit et travaille à Marseille
Thomas Teurlai fonde bien souvent sa pratique sur des savoir-faire empiriques qui détournent les objets de leur fonction, et rendent tangibles la circulation des énergies. Ses influences sont les trafics souterrains, parfois illicites, de matériaux. Il réalise pour Incorporated! une installation inspirée par les méthodes traditionnelles de fabrication du vin de palme, où un système de récupération de sève est appareillé sur des troncs incisés de palmiers. Ici, ce système est transformé en circuit fermé, et l’alcool pompé coule en goutte-à-goutte sur des câbles électriques faisant vibrer la lumière de néons fixés aux troncs des arbres. Nature, mécanique, électricité, fusionnent en un système bricolé, un laboratoire clandestin autonome.

Et aussi

Rencontres littéraires

En présence des auteurs Abdourahman Waberi, Binkady-Emmanuel Hié et Léo Kloeckner

Dans le cadre de Africa Fête

Présentation des œuvres "Notre France noire de A à Z", dictionnaire enjoué, culturel et aussi politique, et "Visibles ! Figures noires de l’histoire de France !", recueil de 40 portraits illustrés de figures noires, connues ou méconnues, qui ont fait l'histoire de France. +

Mardi 18 juin 2024 de 18h à 20h

Entrée libre

Journée Mondiale du Réfugié

Santé des Réfugiés "Prendre soin en exil – Exil and care"

Une proposition de Collectif JMR

Une journée ouverte à tous·tes autour de conférences, d'ateliers et de rencontres pour sensibiliser à la cause des réfugié·es dans le monde. +

Mercredi 19 juin 2024 de 14h à 21h

Entrée libre

Forêver

Soirée de présentation du projet de micro-forêt urbaine à la Friche

Une proposition de Jeune Chambre Économique de Marseille, en partenariat avec la Friche la Belle de Mai et Cœur & Canopée

Dès 2025, une micro-forêt de 300 m2 pourrait voir le jour à la Friche.
 Pour en savoir plus, rendez-vous le 19 juin pour une soirée de présentation, 
avec la possibilité ce jour-là de s'inscrire aux prochaines étapes 
et notamment à la plantation des arbres ! +

Mercredi 19 juin 2024 à 17h30