Bienvenue à la Friche
Aujourd'hui lundi 28 nov.

Événement passé

On m’a donné du citron, j’en ai fait de la limonade

Dans le cadre de Les Rencontres à l'échelle
Une proposition de Rencontres à l'échelle - B/P

Vendredi 16 novembre à 19h
Samedi 17 novembre à 20h30

15€ / 10€ — PASS 13€ / 8€

Les Plateaux

Elle s’appelle Aminata. Celle qui est digne de conï¬Âance. Elle s’appelle aussi Soumbou. Celle qui fut désirée par son père et par sa mère. Et encore elle s’appelle Souwata Soudou Baba. De toute la famille paternelle c’est toi la plus belle. Elle vient de l’Ouest de l’Afrique plus précisément de Niamey, la capitale du Niger. Il y a cinq ans, elle a déserté Niamey pour Bruxelles. Un exil choisi et joyeux. Et pourtant, dès le début, une césure. Une sensation étrange d’être deux comme si une part d’elle était restée et une autre part était partie. Cela a duré toirs ans. Trois ans à naviguer entre le « je » d’ici et le « je » de là-bas.

Laetitia Ajanohun a été formée à l’Institut des Arts de Diffusion en tant que comédienne. Très vite l’envie, l’urgence d’écrire et de mettre en scène se sont manifestées en elle, tout comme le désir d’arpenter des ailleurs. Elle se met, alors, à élaborer des projets et à jouer dans des créations à Bruxelles mais aussi à Montréal, en France, à Berlin, à Cologne ainsi que dans différents pays de l’Afrique francophone (Burkina-Faso, RDC, Congo-Brazzaville, Côte d’Ivoire, Guinée, Mali, Niger, Sénégal,…) Elle travaille, entre autres , depuis 5 ans en tant que comédienne, collaboratrice artistique ou metteure-en-scène dans la compagnie française Les Bruits de la Rue dirigée par Dieudonné Niangouna Shéda pièce fleuve jouée en 2013 au Festival d’Avignon et en tournée en France, en Hollande et en Argentine. Elle a également écrit une petite dizaine de textes de théâtre et édité entre autres La Noyée aux éditions l’Harmattan ou Les mots sont manouches aux éditions Lansman.