Bienvenue à la Friche
Aujourd'hui vendredi 14 juin.

© Melika Shafahi
Événement passé

Rapproche, un parcours photographique de Melika Shafahi

Une proposition de Fræme

Jusqu'à fin mars

Sur les murs extérieurs. En accès libre pendant les heures d'ouverture de la Friche

gratuit

Melika Shafahi est la première artiste iranienne à s’inscrire dans le dispositif Résidences Méditerranée. Son travail à la Friche la Belle de Mai s’est nourri des nombreux usagers du site que sont les adolescents. Devenus partie intégrante de l’identité du site, ces groupes hétérogènes de jeunes occupent autant les espaces qui leurs sont dédiés, playground, piste de danse etc., que les nombreux lieux borgnes lorsque les précédents deviennent trop publics pour leurs activités.

Ils sont aussi la Friche d’aujourd’hui, et leur fréquentation du lieu vaut aussi pour ce qu’il abrite. Sans avoir à être les spectateurs des projets qui se font ici, il leur suffit de savoir que c’est là, qu’ici des artistes travaillent, des concerts hurlent, des récits se disent sur scène et des œuvres s’exposent, créant une alchimie agissante qui visiblement échappe aux désirs de l’opérateur culturel. La Friche avec en arrière-plan tout un développé programmatique est devenu leur terrain de jeu et cela leur convient.

Melika Shafahi, dans un lent travail d’approche et par ses mises en scène, opère ici un premier renversement de cet état des lieux, usant de sa pratique comme d’un processus d’inclusion inédit où les tribus d’adolescents deviennent aussi des acteurs culturels.