Bienvenue à la Friche
Aujourd'hui mardi 11 mai.

Mémoires

Instantanés

Par Denis Cartet
1 janvier 2002
Cour Jobin ©Laurent Chappuis

2002. En plein cœur de Marseille, la Friche la Belle de Mai grandit, se transforme, s’ouvre au monde.

Dix ans après l’implantation de la Friche dans le quartier de la Belle de Mai, le réalisateur Denis Cartet nous dévoilait en janvier 2002 les dessous de cet espace culturel et urbain « nouveau » qui, déjà à l’époque, accueillait 900 artistes français et étrangers par an, 70 structures résidentes et 450 personnes y travaillant. Sautez dans le temps et découvrez une Friche jeune, enthousiaste et impatiente de vous rencontrer !

Instantanés ©Denis Cartet

À lire dans le même dossier

Nous la Friche

l'équipe du collectif arbuste

On a rencontré le Collectif Arbuste

Le collectif Arbuste prend ses marques au sein des bâtiments de la Friche en 2018. Les artistes racontent leur installation et leurs ressentis de travailler, expérimenter, vivre, … les moments d’une Friche plurielle.

Lire la suite

La Faculté de rêver. Hommage à Bernard Stiegler

Ces dernières années, la pensée prolixe du philosophe Bernard Stiegler était attachée, parmi les multiples circonvolutions de son oeuvre, à interroger, en effet, ce que penser veut dire, ou d’après Martin Heidegger « Qu’appelle-t-on penser ? ».

Lire la suite

1000 crayons pour la liberté d’expression

En janvier 2015, la Friche la Belle de Mai, avec la complicité de l’affichiste Michel Bouvet et des éditions Le Bec en l’air, lançait un appel mondial auprès des graphistes pour défendre, en image, la liberté d’expression.

Lire la suite