Bienvenue à la Friche
Aujourd'hui lundi 30 nov.

Ils·elles font la Friche

Par Ailleurs Paysages et la Belle Friche des Quais

21 juillet 2020
© Par ailleurs Paysages

Par Ailleurs Paysages est un jeune collectif fondé par trois paysagistes : Antoine Magnon, Gaëlle Pranal et Fanny Vesco. Basé.e.s à Marseille, ils·elles explorent les différents champs d’expression, de réflexion et d’action liés au paysage. Conceptions, études, chantiers, jardinage et explorations, entre commandes publiques ou privées et initiatives propres.

Depuis 2016, ils·elles contribuent au développement d’espaces végétalisés et à la biodiversité locale au sein de la Friche en accompagnant un projet de friche paysagée, la Belle Friche des Quais, fruit d’une expérimentation initiée par David Onatsky (paysagiste concepteur) et Audrey Marco (écologue). L’idée ? S’appuyer sur la connaissance des processus écologiques à l’œuvre dans les friches urbaines, pour planter, transplanter, semer des essences adaptées, et voir l’ensemble évoluer vers un système auto-entretenu.

Depuis quatre ans, les trois paysagistes frichistes regardent la Belle Friche des Quais s’exprimer en menant un travail de repérage et d’observations régulières de ce qui pousse, apparait, disparait, prend le dessus ou se fait discret. Ils·elles veillent à la diversité des espèces présentes en régulant si nécessaire des développements végétaux qui pourraient se révéler trop dominants ou exclusifs ; Ils·elles jardinent, sculptent et travaillent ses bords et son cœur pour enrichir l’espace public dont elle fait partie, en mettant en lumière certains végétaux singuliers qui s’y sont installés, en invitant les visiteurs à la regarder différemment.

Antoine, Gaëlle et Fanny accompagnent l’ensemble de la masse végétale vers l’autonomie, écrivent le blog La Belle Friche des Quais – vie et rêves d’une friche paysagée pour partager avec le public leur intérêt pour la vie de ces lieux, les connaissances qu’ils·elles y construisent, les questionnements qu’ils·elles y apparaissent…

©Par ailleurs Paysages

Comment rendre lisible l’ordre spontané de la friche? Jusqu’où est-il judicieux de ‘remettre de l’ordre’ ? Comment rendre acceptable le désordre apparent, le fouillis ? À partir de quand trahissons-nous la vie de la friche ?

Comment partager l’intérêt de chaque saison et les rythmes de vie de la friche ? Comment rendre acceptable le maintien en place de plantes sèches ? Peut-on cultiver et partager une esthétique du sec ?

Comment faire sentir que ce lieu n’est pas abandonné mais vivant ? Comment donner à imaginer le devenir de la friche ? La succession des espèces dominantes, le changement des volumes, des textures… Comment rendre compte de la diversité des espèces présentes, de la vie animale qui s’y développe ?

À lire dans le même dossier

La Friche Verte

Jean-Luc Brisson • artiste paysagiste

Laisser faire. Déprendre. Évaporation motrice. Peintre de promenade. Les mots de Jean-Luc Brisson sont tels des touches à l’aquarelle, qui ressemblent à ses peintures de nuages. Une légèreté, une grâce et une poésie calme et douce. L’homme l’est aussi. Né dans la nature près de Manosque, les traits d’un pinceau chinois et d’une bouteille d’encre […]

Lire la suite

Le Printemps à la Friche

Dans cette courte vidéo, découvrez une Friche verte, vivante et printanière où la nature et la lumière inspirent le geste artistique.

Lire la suite

Marie Biet • paysagiste

Il est une fée à la Friche qui veille en toute discrétion à l’harmonie de ce qui y pousse, qui connaît comme personne la sauge ananas, les vertus des œillets aux pieds des plants de tomates, les dénominations scientifiques des plantes communes.

Lire la suite