Bienvenue à la Friche
Aujourd'hui mercredi 24 avr.

Astèr Atèrla

Exposition collective

Commissariat : Julie Crenn
Dans le cadre de Un champ d'îles

Du 3 février au 2 juin 2024
Les après-midi du mercredi au dimanche

Lundi : fermé
Mardi : fermé
Mercredi : 14h à 19h
Jeudi : 14h à 19h
Vendredi : 14h à 19h
Samedi : 13h à 19h
Dimanche : 13h à 19h

Vernissage le 2 février 2024 à 18h

De 0 € à 8 €

Tarif plein : 8€
Tarif réduit : 5€ • -26 ans, +65 ans, professeur d’écoles, groupe de plus de 10 personnes • sur présentation d'un justificatif

GRATUIT : -18 ans, étudiant·es, bénéficiaires du RSA, du minimum vieillesse, familles nombreuses, personnes en situation de handicap, demandeur·euses d’emploi, groupes scolaires & centres sociaux (accompagnés), ministère de la culture, maison des artistes, journalistes, membres ICOM/ICOMOS/AICA, salarié·es des centre d’art, membre de arts en résidence, membre du PAC, réseau plein sud • sur présentation d'un justificatif

La Tour

4e et 5e étages

Le billet d’entrée, même si vous bénéficiez de la gratuité, est indispensable, il donne accès à l’ensemble des expositions de la Tour et du Panorama.

« L’exposition Astèr Atèrla invite à une rencontre avec les œuvres d’artistes actifs et actives à La Réunion. Ici et maintenant, la trentaine d’artistes réuni·es fouillent des temporalités qui s’étirent du passé jusqu’au futur pour raconter une histoire commune, un vivant partagé. Des entrailles de l’île vers l’océan dans lequel elle s’inscrit, en passant par ses rues bétonnées, ses ravines et ses champs de canne à sucre, les artistes agissent au sein d’une géographie et d’une histoire nécessairement plurielles.

À travers un ensemble de problématiques liées et entremêlées, ce sont les corps visibles et invisibles, humains et non humains qui sont placés au cœur d’une réflexion collective. Les corps nous mènent ainsi vers le territoire de l’histoire, de la mémoire, de la transmission, du rituel, de l’insularité, de la créolité, de la langue, de la mythologie et du vivant. Dans une perspective résolument politique, l’exposition devient le lieu de conversations avec l’île de La Réunion envisagée dans ses réalités complexes, denses et multiples. »

Julie Crenn, Historienne de l’art et commissaire indépendante


Depuis plusieurs années le FRAC RÉUNION s’engage — dans le cadre des missions qui lui sont dévolues — à promouvoir la scène réunionnaise au régional, au national et à l’international.
Le réseau que le FRAC RÉUNION s’est constitué, les partenaires auxquels il s’est associé, ont permis de construire des échanges, de renouveler les rencontres, d’amener les artistes à circuler davantage, à bénéficier de résidences, d’expositions, d’échanges critiques. Ce soutien, cet accompagnement, ces partenariats, ces éditions, ont naturellement offert une plus grande visibilité à la scène réunionnaise, riche et généreuse.


« Mais, si dans notre bassin géographique la réalité et la puissance de cette création sont tout à fait identifiées, il est évident que l’isolement « au-delà des mers » interdit le plus souvent au niveau national la mise en lumière de cet ensemble. Notre volonté n’est pas de « ghettoïser » les artistes de l’île, en les identifiant comme « Réunionnais·es, donc d’ailleurs, donc exotiques
Il s’agit de faire découvrir, comprendre, appréhender, un ensemble d’œuvres de créatrices et de créateurs qui interrogent la société postcoloniale dans laquelle iels vivent, déploient des problématiques comme la migration et le déplacement, le métissage culturel, construisent une réflexion avec le vivant, sondent notre compréhension du vivre ensemble. »

Béatrice Binoche, directrice du Frac Réunion

Avec les artistes : Avec Mounir Allaoui, Alice Aucuit, Jack Beng-Thi, Lolita Bourdon, Catherine Boyer, Stéphanie Brossard, Jimmy Cadet, Sonia Charbonneau, Thierry Cheyrol, Cristof Dènmont, Emma Di Orio, Morgan Fache, Florans Féliks, Brandon Gercara, Hasawa, Esther Hoareau, Stéphanie Hoareau, Christian Jalma dit Pink Floyd, Jean-Claude Jolet, Kako et Stéphane Kenkle, Kid Kreol & Boogie, Jean-Marc Lacaze, Gabrielle Manglou, Masami, Anie Matois, Sanjeeyann Paléatchy, Tatiana Patchama, Tiéri Rivière, Chloé Robert, Abel Techer, Prudence Tetu, Wilhiam Zitte.

Visites de l’exposition :

Visites Flash : Tous les samedis du 10 février au 2 juin à 15h, 16h et 17h, une médiatrice culturelle vous propose un format de 30 minutes pour échanger en toute simplicité autour d’une exposition.
La visite est sans réservation, gratuite pour les enfants et comprise dans le prix du billet d’entrée pour les adultes. Attention, le billet d’entrée aux expositions est indispensable, même si vous bénéficiez de la gratuité. Il est à retirer à l’accueil-billetterie, il donne accès à l’ensemble des expositions de la Tour et du Panorama.

Visites Toute petite expo : Un mercredi par mois de 10h à 11h : le 28 février, le 20 mars, 24 avril et le 15 mai. Et des visites bonus pendant « La semaine de la petite enfance » les 17, 21 et 23 mars. Les médiatrices culturelles donnent rendez-vous aux petit·es visiteur·ices de 18 mois à 3 ans et à leurs accompagnant.es  pour découvrir l’exposition Astèr Atèrla. Ces balades contées au fil des œuvres éveillent les sens et le sensible des tout-petits. Elles invitent au voyage, de l’espace d’exposition vers l’île de la Réunion à la découverte de la faune, la flore et de la magie de ces paysages qui donnèrent naissance à ces œuvres…
La visite, sur inscription à mediation@lafriche.org, est gratuite pour les enfants et comprise dans le prix du billet d’entrée pour les adultes. Attention, le billet d’entrée est indispensable, même si vous bénéficiez de la gratuité. Rendez-vous à l’accueil-billetterie.

Visites Famille + goûter : Le 29 février, 17 mars, 25 avril et le 19 mai de 14h30-16h30 pour les enfants à partir de 6 ans et leurs accompagnant·es. Chaque mois, les médiatrices culturelles proposent une visite conviviale en famille pour découvrir l’exposition Astèr Atèrla.
Une déambulation au fil des œuvres (sculptures, dessins, peintures, installations…) façonnées par des artistes réunionnais.es et pétries par les paysages, la faune, la flore, les traditions et cultures issues de cette île. Ce parcours ludique invite à ouvrir ses sens et aiguiser sa sensibilité tout en s’amusant à travers des jeux d’observation, des mini-ateliers ou des expérimentations sensibles.
La « visite famille » se conclut par un goûter aux saveurs ultramarines.

Week-end d’ouverture
Pour le lancement du temps fort Un champ d’îles, l’exposition est gratuite les 2 & 3 février 2024.

Un champ d’îles est un programme imaginé par la Friche la Belle de Mai, avec le soutien du ministère de la Culture et du ministère chargé des Outre-mer. 

Remerciements à la DGCA – Direction générale de la création artistique ; à la DG2TDC – Délégation générale à la transmission aux territoires et à la démocratie culturelle ; à la DGOM – Direction générale des Outre-mer ; et à MARFRET

Autres événements

Autour de : Un champ d'îles

Expéka

Dans le cadre de Hip-Hop Society et Un champ d'îles
Une proposition de AMI / Dynamo et Kadans Caraïbe

La rappeuse Casey présentera un projet explosif célébrant le bruit et la parole. Une réunion de talents issus de ce que les terroirs caribéens peuvent produire de plus inattendu. +

Samedi 4 mai à partir de 20h

Des grains de poussière sur la mer

Exposition collective

Dans le cadre de Un champ d'îles
Une proposition de Fræme

Une exposition qui rassemble les œuvres de vingt-huit artistes issu·es de la Guadeloupe, de la Martinique, de la Guyane française et d’Haïti, et défie une image coloniale en prenant le parti de présenter des travaux d’une densité et d’une matérialité fortes. +

Du 3 février au 28 juillet 2024
Les après-midi du mercredi au dimanche

Autres expositions

Accessibles avec le même billet

Le prix du ticket

Exposition personnelle d'Aline Bouvy

Une proposition de Triangle - Astérides et co-conçue et co-produite avec le centre d’art contemporain La Ferme du Buisson

Aline Bouvy imagine au Panorama un environnement dans lequel l’angoisse serait provoquée par un excès de blanc (couleur de la boîte même, aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur) reprenant les codes du « white cube » aussi bien que ceux des intérieurs chics minimalistes et chromophobes. +

Du 3 février au 1er septembre 2024
Les après-midi du mercredi au dimanche

Et aussi

Visite Toute petite expo

Les médiatrices culturelles proposent des visites commentées des expositions 'Astèr Atèrla' et 'Des grains de poussière sur la mer' pour les petit·es visiteur·euses de 18 mois à 3 ans. +

Plusieurs mercredis jusqu'en juillet 2024, à 10h

De 18 mois à 3 ans

Gratuit !

Visite en famille

Découvrez les expositions "Astèr Atèrla" et "Grains de poussières sur la mer", la visite famille se conclut par un goûter. Gratuit sur inscription. +

Le 25 avril 2024
Les jeudis 11, 18 et 25 juillet 2024

À partir de 6 ans

Gratuit !

Visite flash

Tous les samedis à 15h, 16h et 17h, une médiatrice culturelle vous propose un format de 30 minutes pour échanger en toute simplicité autour de deux expositions présentées à la Friche : 'Des grains de poussière sur la mer' et 'Astèr Atèrla'. +

Les samedis du 10 février au 2 juin 2024

Tout public

Gratuit !