Bienvenue à la Friche
Aujourd'hui vendredi 14 juin.

Photo: Aurélien Mole
Événement passé
Ouvert ce week-end de 13h à 15h30

Les cendres du naufrage

Exposition monographique de Dominique White

Commissariat : Celine Kopp
Une proposition de Triangle-Astérides

Du 12 mars au 5 juin 2022
Les après-midi du mercredi au dimanche

Lundi : fermé
Mardi : fermé
Mercredi : 14h à 19h
Jeudi : 14h à 19h
Vendredi : 14h à 19h
Samedi : 13h à 19h
Dimanche : 13h à 19h

Vernissage le 11 mars 2022 à 16h

De 0€ à 5€

Tarif plein : 8€
Tarif réduit : 5€ • -26 ans, +65 ans, professeur d’écoles, groupe de plus de 10 personnes • sur présentation d'un justificatif

GRATUIT : -18 ans, étudiant·es, bénéficiaires du RSA, du minimum vieillesse, familles nombreuses, personnes en situation de handicap, demandeur·euses d’emploi, groupes scolaires & centres sociaux (accompagnés), ministère de la culture, maison des artistes, journalistes, membres ICOM/ICOMOS/AICA, salarié·es des centre d’art, membre de arts en résidence, membre du PAC, réseau plein sud • sur présentation d'un justificatif

Le Panorama

Le billet d’entrée, même si vous bénéficiez de la gratuité, est indispensable, il donne accès à l’ensemble des expositions de la Tour et du Panorama

Pour sa première exposition personnelle en France, Dominique White, sculptrice britannique récemment installée à Marseille, s’empare de l’espace d’exposition avec une œuvre inédite où elle dépeint l’État comme une Hydre : une bête impitoyable dont les multiples têtes se régénèrent sans cesse.

En remplaçant les têtes par des harpons défigurés, et le corps de la bête par un navire, l’artiste interroge le pouvoir de régénération de l’État et sa capacité d’adaptation constante comme outil de maintien de l’ordre dominant. Connue pour son travail composant des formes tout à la fois fragiles et fantomatiques mais aussi puissantes et menaçantes, Dominique White embarque les visiteurs dans un univers d’anticipation mêlant cordes, filets usagés, rafias, fonte de fer, acajou brulé et porcelaines moulées en argile qui s’allient dans l’évocation de la puissance transformative des vagues et du naufrage.

Les cendres du naufrage s’inscrit dans la continuité de ses travaux récents portant sur une constellation de notions que l’artiste résume par la figure du Naufrage (é·e·s) ; soit un nom, ou un participe, reflétant une condition d’existence. Ses sculptures se présentent comme des signaux annonçant un avenir où présent et futur convergent vers l’émergence des Sans-États. Cette exposition est la deuxième itération de la recherche de l’artiste sur le mythe de l’Hydre, faisant suite à l’exposition « Hydra Decapita» à VEDA Firenze, Florence, Italie (13/11/2021 – 15/01/2022) ».

Dominique White (1993, GB) vit à Marseille (FR). Elle a récemment montré son travail dans le cadre d’expositions personnelles et collectives à VEDA Firenze, Florence ; Art Quarter Budapest (2021) ; et UKS, Oslo (2021). Dominique White a reçu le Prix “Ad Occhi Chiusi…” de la Fondazione Merz en 2021 et le Prix Roger Pailhas en 2019 pour son installation présentée durant art-o-rama par VEDA Florence. Elle a également été récompensée par Artangel (GB) et la Henry Moore Foundation (GB) en 2020. Dominique a été artiste en résidence à Sagrada Mercancía (CL), membre du réseau Triangle Network et La Becque (CH) en 2020 et 2021. Elle a été accueillie en résidence à Triangle – Astérides en 2020 puis en 2021, en collaboration avec le Goethe-Institut Marseille et le Goethe-Institut Munich.