Bienvenue à la Friche
Aujourd'hui lundi 30 nov.

La Friche vue par

Yohanne Lamoulère

7 août 2020
Gabriele

Yohanne Lamoulère naît en 1980, pas très loin de la Méditerranée. Elle obtient son bac aux Comores, puis est diplômée de l’École nationale supérieure de la photographie d’Arles en 2004, et s’installe finalement à Marseille.

Yohanne n’a jamais eu la fibre du portraitiste mercenaire, dont le cadrage gommerait docilement le personnage tombé en disgrâce pour mieux inclure le “fils de” promis à un bel avenir… Elle préfère la compagnie des gens. Pas parce qu’elle en aurait fait un épais concept, mais parce que c’est là où elle vit. Elle met du sien dans ses images sans jamais basculer dans le nombrilisme, cette subjectivité sans fond qui rend le monde plus opaque qu’il ne l’est vraiment.

Bruno Le Dantec

Pour connaître davantage le travail de Yohanne Lamoulère, réécoutez son entretient au micro de France Culture où elle nous parle de Marseille, de son travail photographique frontal qui oscille entre le calme et la colère et donne une autre image de la ville.

À lire dans le même dossier

Cartes blanches

Lila Lefranc

La Friche c’est un peu une extension de chez soi dans ce quartier, et j’aime observer tout le monde y trouver son compte, s’ y approprier son espace.

Lire la suite

Sébastien Normand

Les travaux de Sébastien Normand explorent les relations entre les images mentales et des images invisibles que seul l’outil photographique peut donner à voir.

Lire la suite

Portraits de frichistes

Dans ces « Portraits de Frichistes », sous le trait incisif de l’illustrateur Benoît Guillaume et l’oreille attentive de Jonah de Radio Grenouille, se dessine la diversité des femmes et des hommes qui font la Friche au quotidien.

Lire la suite