Bienvenue à la Friche
Aujourd'hui lundi 8 août.

Acteurs socio-éducatifs

Tout au long de l’année, un programme d’actions socio-éducatives est élaboré sur les temps scolaires et périscolaires avec pour axe principal l’expérimentation et l’interrogation des processus de création : ateliers de pratiques artistiques et sportives, visites commentées et médiations des expositions, accompagnement des pratiques spontanées…

Vous souhaitez vous renseigner sur les projets existants ou nous faire part d’un projet ?

Responsable de l’action culturelle
Susana Monteiro
actionculturelle@lafriche.org

Avec les établissements scolaires

En partenariat avec l’Éducation Nationale, la Friche la Belle de Mai imagine des parcours d’éducation artistique et culturelle afin de contribuer à la réussite éducative de tous les élèves, de la maternelle au lycée ; grâce à la construction d’un projet culturel qui donne du sens et vient compléter les apprentissages, l’élève n’est plus simplement spectateur mais acteur de sa propre transformation.

Dans la continuité des enseignements dispensés, ces projets pluridisciplinaires créent la rencontre entre des artistes et des œuvres et favorisent la fréquentation d’un lieu culturel : journées d’intégration des 6°, classe théâtre, accompagnement éducatif, école ouverte, dispositifs École et Cinéma au Gyptis, EPS au Playground….

Après l’école : MÔM’FRICHE

Écoles desservies: Leverrier, Bernard Cadenat.
L’association Môm’sud et la Friche la Belle de Mai s’associent pour assurer un accueil pédagogique et artistique le soir après l’école pour des enfants de 6 à 11 ans. Une équipe d’animateurs prend en charge les enfants dès la sortie d’école et les accompagne à la Friche pour un temps de goûter, d’aide aux devoirs, et 1 heure d’ateliers artistiques proposés par les structures résidentes de la Friche.
Pour toute information, contacter l’équipe Môm’Friche :
momfriche@momsud.com

Sur le temps libre : Prends la pause

Le groupe de l’émission radio « Claquettes-Chaussettes », en 2017

Depuis 2016 et à l’initiative du Ministère de la ville, le dispositif Prends la pause renforce la présence des travailleurs sociaux et culturels dans les moments où les services publics sont davantage en retrait (en soirée, en week-ends et aussi pendant les vacances scolaires).

La Friche a été choisie pour mener largement des actions, particulièrement à la Plateforme, espace projet pour la jeunesse, lieu de croisement d’expérimentation sociale et culturelle en direction des adolescents, tout en étant ouvert à un public plus large.
Ce dispositif, impulsé et financé par la Préfecture à l’égalité des chances des Bouches-du-Rhône, permet de proposer à la Friche des projets allant de la création artistique à des ateliers hebdomadaires de découverte de pratiques culturelles à destination des jeunes de 11 à 18 ans. La SCIC Friche la Belle de Mai s’appuie conjointement sur les savoir-faire de son équipe permanente de médiation culturelle et des structures culturelles résidentes : Zinc, l’AMI, le Théâtre Massalia, Cabaret Aléatoire, Lieux Fictifs, Radio Grenouille…

En partenariat avec l’ADDAP 13, la Maison Pour Tous Belle de Mai, le Contact Club.

Claquettes Chaussettes
Une émission-atelier avec des jeunes de la Belle de Mai, chaque mardi en direct de 18h30 à 19h.
Avec Radio Grenouille, dans le cadre du dispositif « Prends la pause ».

La Friche à l’école

© Lila Lefranc

« La Friche à l’école » a pour objectif la mise en place de résidences d’artistes au sein de 3 établissements scolaires classés REP + situés dans le quartier de la Belle de Mai.

A l’issue d’un appel à projet au cours de l’été 2021, 3 projets artistiques ont été sélectionnés par un jury composé notamment de représentants de la direction de la Friche, de membres du Rectorat et de la Direction Régionale des Affaires Culturelles. 

Les 3 projets artistiques déployés au sein des établissements scolaires pour l’année 2021/2022 : 

  • Chloé Blondeau et Etienne de Villars autour du cinéma expérimental à l’école Felix Pyat 
  • Katia Kovacic autour d’une création sonore sur des thématiques environnementales à l’école Cadenat
  • le collectif Merken pour une proposition autour du corps en mouvement et de l’installation à l’école Révolution – Jet d’Eau

Les résidences d’artistes vont permettre de mettre en partage avec les enfants les processus de création artistique et développer les trois démarches fondamentales de l’éducation artistique et culturelle : la rencontre avec les œuvres, la pratique artistique à travers la mise en relation avec les différents champs du savoir et la construction d’un regard sensible.

Mécène du dispositif Residence mediterranee depuis 2018 et partenaire de l’exposition Emeka Ogboh dans le cadre de la Saison Africa2020, le Fonds de dotation Compagnie Fruitière poursuit son engagement avec la Friche la Belle de Mai en devenant mécène fondateur du programme « La Friche à l’école » dont le lancement est prévu à l’automne 2021.


La Plateforme jeunesse

La Plateforme © Caroline Dutrey

Pour mener à bien toutes ces actions, la Friche s’est dotée d’un espace-projet : La Plateforme.

Animée en collaboration avec les partenaires jeunesse du territoire et de la Friche (écoles, associations, artistes, centre sociaux…), elle associe pratiques artistiques, éducatives et lieu de rencontres pour les enfants et les jeunes.

La Plateforme propose des espaces-projets favorisant des pratiques artistiques et culturelles libres ou accompagnées, des studios de création artistique partagés avec les jeunes, des lieux de rencontres intergénérationnelles.