Bienvenue à la Friche
Aujourd'hui samedi 10 déc.

Freiraum © Kathrin Wildner

Freiraum

Une proposition de Goethe-Institut

Du 14 au 17 février 2019

Jeudi 14 février: 14h à 19h
Vendredi 15 février: 14h à 21h
Samedi 16 février: 14h à 19 h
Dimanche 17 février: 14h à 19h

Gratuit

Que signifie la liberté en Europe aujourd’hui ? À travers des projections, installations, rencontres et lectures, les artistes, chercheurs, journalistes et des acteurs de la société civile de 40 villes d’Europe se réunissent en public pour discuter des valeurs de la liberté en prenant l’exemple de leur propre ville. 
Qu’en est-il à Marseille ?

Pendant quatre jours, le Petirama se transforme en un espace d’exposition autour du projet Freiraum. Vous pourrez y découvrir la pièce radiophonique « Les souffles de la Joliette » de Kathrin Wildner et le film « Tout contre Marseille ».
Le vendredi 15 février, il y aura une présentation du film et de la pièce radiophonique en présence de Kathrin Wildner, Marie Hermann (Hors d’atteinte) et Ira Bliatka (IfD21).
Dimanche 17 février, le film « Les Noaillaux » sera projeté sur proposition du Festival Image de Ville en présence du réalisateur Jean-François Comminges.

Le projet Freiraum veut explorer la situation des villes européennes en matière de liberté. Quelles questions se posent lorsque les citoyens, les scientifiques et les acteurs de la vie culturelle pensent au terme « liberté » d’une manière spécifique à un endroit ? Quels problèmes peuvent être identifiés dans une ville ? En échangeant différentes problématiques, les Goethe-Instituts de 38 villes d’Europe et leurs partenaires du milieu artistique et de la société civile développent des réponses créatives. Dans le cadre de ce projet, Marseille et Prague sont jumelées depuis plus d’un an pour travailler ensemble. Les partenaires de ces deux villes, la maison d’édition « Hors d’atteinte » à Marseille et Institute for Democracy 21(IfD21) à Prague, ont choisi d’étudier les processus de transformation urbaine d’Euroméditerranée à Marseille et le vivre-ensemble des citoyens des quartiers différents.
Est-ce que les gens pourront continuer à se côtoyer dans la ville transformée par ce grand plan d’urbanisme?

PROGRAMMATION DU TEMPS-FORT

Vendredi 15 février 2019

18h30 Introduction par Joachim Umlauf (Goethe-Institut Marseille/Lyon) et Ira Bliatka (IfD21)

« Les souffles de la Joliette »
18h45 : présentation de l’installation sonore en présence de l’ethnologue urbaine Kathrin Wildner

La Joliette, l’ancien centre économique de Marseille, a connu une période d’abandon suite au déclin de l’industrie portuaire et est actuellement marquée par des restructurations urbaines de grande ampleur. Ce quartier se situe entre la mer et les bretelles d’autoroutes, entre de scintillants navires et des chantiers à grande échelle. Le plus grand quartier d’affaires du Sud de la France et le cœur économique de la métropole sont en train d’être créés sous le slogan « le second souffle de la Joliette ». Un nouveau souffle de vie et de vent frais balaye la Joliette. Comment se superposent les grands projets d’urbanisme, la vie quotidienne et les éventuelles résistances dans un tissu urbain si dense? Quelles traces y sont visibles du passé et du futur ?
Partant du FRAC comme bâtiment et institution, Kathrin Wildner a exploré durant l’été 2018 les processus actuels de restructuration urbaine. En tant qu’urbaniste ethnographe, elle a commencé par observer la vie quotidienne des habitants. Sur les places, dans la rue, elle a essayé de percer à jour les façades, d’apprendre quelque chose sur l’espace social, sa matérialité, sur les interactions et les discours. Elle a également cartographié des zones temporaires, des lieux de rencontres improbables, des transitions et des contradictions. Kathrin Wildner a été invité à Marseille en 2018 dans le cadre de la résidence d’architecture organisée par le FRAC – Provence-Alpes-Côte d’Azur, La Fondation Camargo, et le Goethe-Institut de Marseille. En février 2019 elle passe un deuxième séjour à Marseille pour traiter ses observations et ses enregistrements sonores qu’elle a réalisés à la Joliette l’été dernier.

« Tout contre Marseille »
19h00 : Présentation du film et de la brochure : Marie Hermann (Hors d’atteinte) et Ira Bliatka (IfD21)

Comment voulons-nous vivre ensemble dans notre ville? À la recherche de réponses et de l’influence de l’architecture urbaine sur la coexistence des êtres humains, le film « Tout contre Marseille décrit douze habitants de Marseille de tout âges et de tout horizons. Les cinéastes les ont rencontrés à trois endroits différents de la ville, symbolisant trois époques différentes: La Cité Radieuse, construite par l’architecte vedette Le Corbusier en 1952, représente le passé. Le quartier des affaires de La Joliette, entièrement rénové au cours des 25 dernières années, conceptions actuelles des urbanistes; et les plans de réaménagement du Marché aux Puces, considéré comme le plus important marché d’antiquités et de légumes de la région, donnent une idée des perspectives d’avenir. Comment vivez-vous et travaillez-vous dans ces trois endroits? Des portraits personnels et intimes donnent une mosaïque polyvalente de la ville. La situation actuelle est illustrée par les événements qui se sont déroulés à Marseille lors du tournage du film en novembre 2018: l’effondrement de trois immeubles résidentiels du centre-ville faisant huit victimes et conduisant plusieurs milliers de marseillais à manifester dans les rues en signe de solidarité et de désir de vivre ensemble.
Marseille 2018, 35 minutes, Langue originale: français.

Dimanche, 17 février 2019

« Les Noaillaux »
16h-18h : Le festival Image de ville présente le film en présence du réalisateur Jean-François Comminges.

Il y a quelque chose d’immédiatement généreux, drôle et foisonnant dans ce cinéma qui joue à déconstruire, précisément le cinéma, et invite à en être. Oeuvre participative, Les Noaillaux fait le portrait de ce quartier du coeur de Marseille, et cherche la parole commune de ce petit monde au gré de déambulations et des rencontres.
Un film de Jean-François Comminges réalisé dans le cadre de la série « Chemin faisant Marseille ».
Marseille 2015, 60 minutes, Langue originale: français

Le Goethe-Institut de Marseille, résident à la Friche la Belle de Mai, se concentre sur le projet Euroméditerranée et essaye d’imaginer notre ville de demain. Est-ce que les différentes populations pourrons pouvoir continuer se côtoyer dans la ville ?

Et aussi

États de veille

Exposition collective

Dans le cadre de Biennale des Imaginaires Numériques
Une proposition de Chroniques

Exposition d'art numérique qui analyse les nuits transformées par l'arrivée électrique dans les villes. +

Fermeture les 25 décembre 2022 et 1er janvier 2023

Du 11 novembre 2022 au 22 janvier 2023
Les après-midi du mercredi au dimanche

7 mesures par seconde

N + N Corsino

Dans le cadre de Biennale des Imaginaires Numériques
Une proposition de Chroniques

Exposition mélant arts vivants, arts plastiques et arts numériques qui explore les possibilités qu’offrent la réalité virtuelle et l’intelligence artificielle. +

Fermeture les 25 décembre 2022 et 1er janvier 2023

Du 11 novembre 2022 au 22 janvier 2023
Les après-midi du mercredi au dimanche

After Party

Exposition collective

Dans le cadre de Biennale des Imaginaires Numériques
Une proposition de Chroniques

Exposition collective d'art numérique qui dépeint un décor de fête abandonné où les machines continuent de fonctionner de manière autonome. +

Fermeture les 25 décembre 2022 et 1er janvier 2023

Du 11 novembre 2022 au 22 janvier 2023
Les après-midi du mercredi au dimanche