Bienvenue à la Friche
Aujourd'hui mercredi 7 déc.

Sororités littéraires et afrodescendantes

Une proposition de Collectif Rosas

Samedi 10 décembre 2022

De 18h à 21h

Gratuit

Librairie La Salle des machines

Dans le cadre du mois des personnes d’ascendance africaine, la librairie de la Salle des machines accueille deux rencontres avec le Collectif les Rosas et Eva Doumbia.

Sororités littéraires et afrodescendantes, c’est le titre de ce moment d’échange proposé par le Collectif les Rosas, qui invite pour l’occasion la metteuse en scène et autrice Eva Doumbia. 

Artistes, musicien·ne·s, écrivaine·s, ou comédienn·e·s, les intervenant·e·s aborderont notamment les questions de l’héritage laissée par leurs aînées(Maryse Condé, Ken Bugul, Toni Morrison, Zora Neale Hurston…), les points communs et les différences entre leurs travaux et la manière dont leurs multiples identités influencent les oeuvres ainsi que l’histoire du passé colonial à Marseille.

Les échanges seront entrecoupés d’extraits des textes des invitées et la rencontre sera suivie d’une séance de dédicaces.

18h-19h : Le passé colonial de Marseille

Première rencontre avec une scène locale réfléchissant aux questions coloniales à Marseille animée par Jacqueline Corea.

Avec :

  • M’baé Tahamida Mohamed dit Soly  | auteur, compositeur et slameur
    Soly est l’un des pionniers de la culture hip-hop à Marseille. Avec son groupe B.VICE, il a accompagné des générations d’artistes (Psy 4 De La Rime (Soprano, Alonzo, Vincenzo), Algérino, Kenza Farah, Donkichoc etc) autravers de l’association Sound Musical School B.VICE, créée en 1991 à La Savine, dans les quartiers Nord de la cité phocéenne. Lorsque le groupe se sépare en 1998, il développe régulièrement des projets interculturels et intergénérationnels autour de la mémoire et des racines par le biais du chant, du slam, de la poésie afin de construire des ponts entre les disciplines artistiques mais surtout les cultures et les communautés.
  • Erika Nomeni | autrice-compositrice, rappeuse, beatmakeuse, DJ
    Erika Nomeni organise des soirées et des festivals mettant en lumière les cultures queer, afro, hip hop et minorisées. Mais aussi des festival notamment le festival Umoja, qui à pour but de visibiliser toutes les minoritées; ainsi que des ateliers radiophoniques dans une radio locale marseillaise. Elle s’est produite sur plusieurs scènes marseillaises, national comme internationale.

19h-21h : « Écrire en sororité »

La deuxième rencontre abordera la question de l’héritage des aînées en littérature (Maryse Condé, Ken Bugul, Toni Morrison, Zora Neale Hurston…), la sororité entre autrices afro-descendantes, animée par Eva Doumbia.

Avec :

  • Azani V. Ebengou | comédienne, autrice, metteuse en scène et chercheuse
    Formée à l’École de la Comédie de Saint-Étienne et au Conservatoire de Lyon, puis à l’université de Rutgers, aux États-Unis. Elle y soutient un mémoire sur le Théâtre Noir de Paris, troupe d’acteur·ice·s et centre culturel des années 1980. En 2022, elle fonde la compagnie les Pleureuses de feu, qui accueille ses spectacles : Thérèse et Isabelle, d’après le roman de Violette Leduc ; Freda, seule-en-scène sur la révolution intime d’une actrice noire, coécrit avec et interprété par Kaïnana Ramadani. Elle travaille aussi à l’écriture de Kongo Chroniques, série-théâtre en huit épisodes, dont un des épisodes, Morceau de chair, est lauréat du label Jeunes textes en liberté.
  • Sika Fakambi | traductrice littéraire
    Sika Fakambi a traduit des œuvres de poésie, fiction et théâtre, un roman graphique, et un album jeunesse. Elle a grandi à Ouidah. Elle a écrit la traduction d’oeuvres de Gail Jones (Australie), Andrew Zawacki (États-Unis), Maud Sulter (Écosse/Ghana), Kamau Brathwaite (Barbade), Warsan Shire (Somalie), Nii Ayikwei Parkes (Ghana/Angleterre), Zora Neale Hurston (États-Unis), Sonia Sanchez (États-Unis), Igoni Barrett (Nigeria), Rebecca Elson (Canada), Zadie Smith (Angleterre/Jamaïque), Rebecca Hall (États-Unis). 
  • Diaty Diallo | autrice
    Venue de l’éducation populaire et de l’art en espace public, Diaty Diallo est passionnée d’images et de musique. Autrice d’un premier roman, Deux secondes d’air qui brûle, paru au Seuil en août 2022, elle y raconte les corps abîmés par le harcèlement quotidien raciste et négrophobe de la police française et les moyens potentiels de résistance et de survivance face à cette violence systémique.
  • Nadia Yala Kisukidi | autrice
    Romancière et maîtresse de conférences en philosophie à l’Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis, elle est actuellement fellow à l’Institute for Ideas and imagination/ Columbia University. Elle a également été co-commissaire de la Biennale d’art contemporain de Kinshasa Yango II, en RDC (2020-2022). Spécialiste de philosophie française et de philosophie africana, elle a publié Bergson ou l’humanité créatrice (Paris, CNRS, 2013) et, avec la philosophe féministe Djamila Ribeiro, Dialogue transatlantique (Paris, Anacaona, 2021). La Dissociation (Paris,  Le seuil) publié en 2022, est son premier roman.

Ces rencontres se termineront sur un temps convivial et des dédicaces.

Collectif Rosas

Le collectif Rosas est un collectif afroféministe et pan africaniste de Marseille, créé en 2014. Il réunit des femmes afrodescendantes dans une démarche intersectionnelle, contre les discriminations et pour l’élévation des afrodescendant·e·s. Il organise les ALCAN (Assises des Luttes Contre l’Afrophobie/Négrophobie) et a impulsé pour cette 8e saison un partenariat national, où des événements seront organisés sur tout le territoire. La quinzaine marseillaise se déroulera du 20 novembre au 10 décembre.