Bienvenue à la Friche
Aujourd'hui dimanche 23 jan.

Matière à penser

Entretien avec Arnaud Théval

3 décembre 2021

À travers l’exposition Bleu, Blanc, Rouge. Quand l’art travaille l’école, les artistes Arnaud Théval et Florence Lloret agitent l’institution scolaire en interrogeant la condition scolaire et ses enjeux politiques et existentiels.

Dans cette courte vidéo, Arnaud Théval évoque son travail photographique intitulé Les bleus des lycéens

Une image de lycéen professionnel dégradée, une estime de soi proche de zéro, un bleu de travail difficile à porter, des élèves qu’il faut remettre sur les rails en les aidant à s’affirmer individuellement, et dans le même temps, des élèves à faire rentrer dans le moule d’un métier !
Comment ces lycéens se construisent-ils une image dans ce moment de crise ? Sont-ils soumis à ces assignations, celles qui construisent des représentations standardisés ? Ou résistent-ils, avec quels objets, signes ou attitudes ?
Quelle place symbolique leurs corps et leurs paroles peuvent occuper dans le dispositif scolaire ?
Ces questions m’ont amené à proposer des protocoles questionnant les enjeux de la formation professionnelle : endosser l’habit de travail, se conformer à des gestes,
l’impact sur le corps.
Comme un déclencheur, mon processus artistique vient agiter et réveiller leurs appétences à être politique en travaillant sur les minuscules écarts qui sont joués par les élèves eux-même dans leur quotidien.
Je propose un jeu entre moi, les élèves et l’institution, dans lequel l’altérité, la négociation et les déplacements provoquent des situations performatives bousculant les clichés et révélant leurs capacités à prendre la parole, individuellement porté par le groupe.

– Arnaud Théval

Arnaud Théval travaille depuis une vingtaine d’années sur et dans les institutions publiques et l’implication des personnes dans ses dispositifs est un acte politique nourrissant son processus de recherche autour des enjeux de places et de représentations des un·e·s et des autres dans leurs organisations sociales. Entre enquête, rencontre et mise en récit, son processus croise des démarches anthropologiques, documentaires et philosophiques. Un processus long dans lequel chaque moment, depuis la rencontre avec les enjeux spécifiques que posent les relations des personnes à l’institution et des interactions avec l’artiste, constitue l’œuvre et entraîne la création d’un espace inédit agitant sans relâche la dimension politique de l’art.

À lire dans le même dossier

Entretiens

Entretien avec Florence Lloret

Dans le cadre de l’exposition Bleu, Blanc, Rouge. Quand l’art travaille l’école, Florence Lloret évoque son travail mené au sein d’un lycée professionnel à Marseille dans lequel elle a été en résidence durant deux ans.

Lire la suite

Entretien avec Alain Kerlan

Dans le cadre de l’exposition Bleu, Blanc, Rouge, quand l’art travaille l’école, le philosophe Alain Kerlan présente les travaux de Florence Lloret et Arnaud Théval et les questions qui en émergent.

Lire la suite

« Ceci n’est pas un parking »

Pour inaugurer Le Champ de Mai, nouvel espace des possibles, nous avons souhaité vous raconter le projet et son histoire, mais aussi vous parler de celle qui l’a imaginé, l’architecte Kristell Filotico.

Lire la suite

[PASS SANITAIRE]

L’accès aux espaces d’expositions, aux salles de spectacle et au restaurant est soumis à la présentation de votre pass sanitaire par QR CODE et au port du masque obligatoire. Nous mettons tout en œuvre pour que notre accueil reste fluide et le moins pesant possible, nous vous remercions d’avance de respecter ces consignes.