For Those Who Think Young - Olivier Millagou

Friche la Belle de Mai
41 rue jobin Marseille 13003
© Oliver Millagou
© Olivier Millagou - galerie Sultana
Sand Tiki, 2018, platre, sable et métal émaillé, 40 x 15 x 10 cm (each) © Olivier Millagou

For Those Who Think Young - Olivier Millagou

Installation immersive

Lieu : La Tour-Panorama
Une proposition de : FRAEME

Vernissage le 25 octobre

For Those Who Think Young est une installation immersive faite de nouvelles productions mixant différents niveaux de réalités et de temporalités, où l'artiste se saisit de l'invitation qui lui est faite pour l'étendre à quelques protagonistes relevant du champ musical ou encore du skate.

Envisagée en deux parties, là, où au sein du Panorama à Marseille l'accent est mis sur le travail de l'artiste, La Villa Tamaris à la Seyne-sur-Mer répond par une série de collaborations d'hier et d'aujourd'hui impliquant et rassemblant de manière inédite toutes les tribus d'Olivier Millagou.

Surf movie et Californie

For Those Who Think Young fut le slogan choisi par Pepsi en 1961 afin d'assoir son impact auprès d'une société américaine principalement blanche, sportive, middle-upper class, souriante, une sorte d'hymne à la jeunesse éternelle comprise dans les termes de l'American dream.
Cette même accroche devint par la suite le titre d'un film sorti en 64, initialement intitulé A Young Man's Fancy, dont la marque de soda fut un des principaux sponsors. Cette réalisation de Lesley H. Martinson, sur fond de décor ensoleillé pour jeunesse dorée - et quelques placements de produits d'anthologie - suit les « affres » amoureuses d'un héritier fortuné sous le soleil de Californie. Si la planche de surf est un fil rouge du film, c'est en tant qu'accessoire de baignade et motif décoratif récurrent visant à combler graphiquement le vide du scénario.

Dans ce surf movie que l'histoire ne retiendra pas vraiment, tout est fun et glossy, et la superficialité de l'entreprise corrobore une opération idéologique et mercantile associant la jeunesse à l'oisiveté, l'obéissance, le consumérisme et la ségrégation. De cette image lisse et sans heurt qu'offre un certain cinéma américain, le film, visiblement borgne, ne présente qu'une vue orientée de l'Amérique des années 60, il en masque totalement les combats adjacents : de la mobilisation des africains-américains au sein des mouvements des droits civiques à la guerre du Vietnam.

For Those Who Think Young 

Avec For Those Who Think Young, Olivier Millagou nous propose une nouvelle version, y introduisant comme souvent dans son œuvre l'envers du décor comme partie intégrante du dispositif. Le titre de l'exposition, nous l'aurons compris, n'a rien d'innocent, tant Olivier Millagou, expurge les chimères des conquêtes occidentales lorsqu'elles s'adossent à l'appauvrissement et à l'anéantissement de cultures lointaines.
Le désenchantement, chez l'artiste, surfe souvent la vague de nos conquêtes présentes et passées, là même où le métissage produit de l'amnésie. Les couchers de soleil se teintent de noir et le chant du ukulélé sonne étrangement sur la chaine Youtube de Kim Kardashian. Mais le désenchantement n'est pas une fin en soi, un horizon dystopique réconfortant qui sonnerait le glas d'un optimisme égaré.

De même, l'attachement aux territoires du sud n'est pas un artifice chez l'artiste, il doit se lire comme une revendication modeste d'identités locales connectées au global qui n'ôte rien aux spécificités des régions convoquées. Il y associe une éthique de travail qui s'éprouve dans un quotidien régulier, manifestement healthy et à l'empreinte carbone dérisoire, tournée vers une mer peu intempestive et le sable comme lieu de collecte et de production d'œuvres à échelle humaine. À l'encontre des initiatives qui excellent dans le greenwashing, la pratique d'Olivier Millagou ne fait pas de bruit précisément car elle applique, tout au long de son échelle de conception et de réalisation, une méthode raisonnable et respectueuse à l'écart, en silence, sur des vagues et en famille. S'y dessine, au fil des années, une esthétique d'existence, sortie tout droit des attitudes admirables de certains de ces camarades de vagues. Le surf s'éprouve aussi comme expérience temporelle sans rentabilité forcenée.

Ainsi, Olivier Millagou module le temps et réemploie des formes préexistantes sur fonds de rifs de guitare et de touches de synthétiseur. Mais les notes se sont comme enraillées et produisent inlassablement les sons du ressac. Les palmiers ont perdu leurs feuilles et citent en chœur Brancusi, formant une chorale fantomatique d'un lointain désirable et perdu, les carnets de voyages roulent dans l'espace et les couchers de soleils sont éternels comme un horizon qui tournerait en boucle, baignant un ensemble de peluches en terre cuite dans une lumière mordorée. Le désenchantement, s'il se produit, conduit également à une contemplation régénératrice.

 



Partenaires : Ville de Marseille, Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône, Région Sud, DRAC PACA, Delta Assurances, la Poterie Ravel, l'Ecole des Beaux Arts de Marseille, Centre d'art La Villa Tamaris, BSM (Board Spirit Marseille)

Horaires

Du 26 octobre au 16 février

Du mercredi au vendredi de 14h à 19h
Samedi et dimanche de 13h à 19h

Tarif

Plein : 5€
Réduit : 3€ (demandeurs d'emploi, moins de 26 ans, seniors plus de 65 ans, personnes handicapées, groupe de plus de 10 personnes)
Gratuit (sur présentation d'un justificatif) : étudiants, moins de 18 ans, bénéficiaires RSA, minimum vieillesse, groupes scolaires / centres sociaux, familles nombreuses, groupes scolaires & centres sociaux (accompagnés)

Donne accès à l'ensemble des expositions de la Tour et du Panorama

La Friche à vivre

Déjeuner à la Friche ou prendre un café en terrasse ? Faire une partie de basket ou regarder vos enfants glisser sur un toboggan ? Acheter un livre ou une planche de skate ? Utiliser des outils et ressources numériques ? À toute heure du jour vous pouvez vous promener librement dans la Friche et découvrir nos espaces ouverts et accessibles à tous, et ce en plus de notre programmation !

Le Medialab

Espace de découverte et de pratiques créatives

Le Dernier Cri

Espace d'exposition et atelier d'édition
Ouvert aujourd'hui

Wagon-jeux

Aire de jeux dès 3 ans
Ouvert aujourd'hui

partager

Partager sur plus

Partager par mail mail

Suivez-nous aussi en utilisant #lafriche