Laure Adler : l'art et la prison

Friche la Belle de Mai
41 rue jobin Marseille 13003
Laure Adler © Bernard Bisson

Prison Miroir

Laure Adler : l'art et la prison



Lieu : Les Plateaux, Grand Plateau

Après un premier temps fort de rencontres en octobre 2019, l'événement Prison Miroir se clôture lors d'un week-end avec Laure Adler, écrivaine, journaliste, personnalité engagée. Elle nous offre son regard, son expérience et sa réflexion autour des questions de l'art et de la prison à l'occasion d'une rencontre, de lectures et d'une table-ronde réunissant diverses personnalités ayant fait l'expérience de l'art en prison.

Vendredi 7 février à 18h30 | Table ronde : "L'art de coopérer"

Grand Témoin : Laure Adler

Comment se saisit-on du mot culture quand on se croise depuis l'institution pénitentiaire et le champ de l'art ?
Est-il possible que ces espaces et productions artistiques soient entendus et vus comme des moyens d'émanciper notre pensée sur la prison ?

Pour en parler, plusieurs intervenants qui se sont frottés à la question de l'art en prison :
Nicolas Frize, compositeur de musique contemporaine : Le travail incarcéré, éditions Syllepse
Arnaud Théval, artiste : exposition photographique Un Œil sur le dos actuellement présentée à la Friche. Lire son interview par Tewfik Hakem
Pascale Cassagnau, critique d'art, inspectrice générale de la création - Centre national des arts plastiques (Ministère de la culture) : elle a supervisé un projet d'exposition à Nanterre dont les commissaires étaient des détenus : lire l'article France Inter.
Franck Tanifeani - Président du comité d'experts du programme Prisons de la Fondation de France, qui soutient des initiatives pour préparer et accompagner la réinsertion des personnes condamnées : en savoir plus.
Fabienne Gontiers - Directrice adjointe de la maison d'arrêt d'Aix-en-Provence, qui encourage les formations des détenus aux métiers du spectacle.

Modératrice : Leïla Delannoy, sociologue

Vendredi 7 février à 20h | Conférence de Laure Adler

Comment repenser autrement nos rapports à l'imaginaire de la prison ?
La prison déborde-t-elle plus encore que jamais, de quoi, avec qui ?
Quelle disruption possible aujourd'hui pour penser la prison dans le dispositif global ?

Laure Adler est journaliste, historienne, écrivaine et productrice à France Culture, spécialiste de l'histoire des femmes et des féministes au XIXe et au XXe siècles. Elle est notamment auteure de plusieurs ouvrages historiques : Les femmes politiques (Seuil), Sur les pas d'Hannah Arendt (Gallimard) et d'une biographie de Marguerite Duras (Gallimard) pour laquelle elle a reçu le Prix Femina de l'essai.

Conférence en présence de la comédienne Sara Louis ; ensemble elles avaient collaboré sur un atelier de création radiophonique à la Maison centrale d'Arles avec sept prisonniers autour de la pièce Bérénice de Racine. Une façon d'intégrer la culture, les beaux textes en milieu carcéral : réécouter l'émission consacrée sur France Inter.

Samedi 8 février à 11h | Rencontre avec des auteurs et lectures sur la prison

Rencontre avec les écrivains René Frégni et Denis Lachaud, et la photographe Jane Evelyn Atwood, invités par Laure Adler.

Jane Evelyn Atwood est une photographe franco-américaine qui vit et travaille en France depuis 1971. Célèbre pour son travail sur la prostitution, elle est aussi l'auteur d'une œuvre au long cours sur les femmes en prison (Agence Vu), qu'elle a photographié pendant neuf années, dans neuf pays.

René Frégni entretient des rapports particuliers avec la justice et la prison. Plusieurs fois déserteur, il a connu la prison militaire où il découvre la littérature. Il se passionne pour l'écriture et anime pendant 20 ans des ateliers auprès des détenus. Il est l'auteur notamment de Carnets de prison ou l'oubli des rivières, (Gallimard, 2019) et d'un premier ouvrage intitulé Les chemins noirs : L'évasion et l'errance d'un jeune homme à travers l'Europe. (Folio Gallimard - Prix du roman populiste 1989).

Denis Lachaud quant à lui nous parle de la prison par le prisme de son roman Ah ! Ça ira (éditions Actes Sud, 2015) dont le personnage principal vient de passer 20 ans en prison. Un roman qui revisite différentes formes déjà passées de révolutions ou d'insurrections, que l'auteur a mêlé dans une fiction d'anticipation inspirée des printemps arabes, des mouvements grecs et espagnols notamment...

Les rencontres sont suivies de lectures de leurs textes par trois élèves-comédien de l'ensemble 27 de l'ERACM : Mama Bouras, Wyssem Romdhane et Lola Roy.

 

Pour aller plus loin, découvrez notre dossier en ligne avec encore plus de contenus : vidéos, articles de presse, captations des événements passés, liens, études, etc.

Tarif

Gratuit sans réservation
Rendez-vous directement au Grand Plateau (parcours rouge, niveau 2)

Vous aimerez peut-être

Prison Miroir - 2e week-end

exposition - Cinéma - Rencontre

La Friche la Belle de Mai, en complicité avec Lieux Fictifs, consacre plusieurs mois à l'exploration de la question de la relation entre la prison et l'art : expositions, rencontres, projections, performances, tables rondes, écoutes sonores ... portent un regard renouvelé et hors de tout a priori sur l'univers carcéral.

Lieu : La Tour-Panorama , Le Gyptis , Les Plateaux Du 07 au 08 février 2020 Une proposition de Lieux Fictifs et de la Friche la Belle de Mai

Rétrospective Regard depuis la prison

Cinéma

Les 10 films de la rétrospective 'Regard depuis la prison' viennent interroger le cinéma comme un lieu où s'expérimente la complexité, la richesse du sujet de la prison et de l'art dans le milieu carcéral ; le cinéma comme un lieu de vie et de possible, où peut s'exercer la subjectivité de la personne détenue, sa capacité de créer et son imaginaire.

Lieu : Le Gyptis Les 27 octobre, 14 novembre et 8 février Une proposition de Lieux Fictifs

Un œil sur le dos - Arnaud Théval

exposition - Arts visuels

Par son travail au long cours dans les prisons, Arnaud Théval donne à voir dans leur fragilité, leur vérité autant que leurs non-dits, ceux que l'on appelle les personnels de surveillance, cassant les a priori par un subtil jeu de fiction et mettant en image leurs récits. Un œil sur le dos, donc, en inversant l'œilleton.

Lieu : La Tour-Panorama, 3e étage Du 26 octobre 2019 au 23 février 2020
Une proposition de Lieux Fictifs et la Friche la Belle de Mai

Derniers jours !

Détenues - Bettina Rheims

exposition - Arts visuels

Avec cette exposition, Bettina Rheims confronte l'univers carcéral avec celui de la création artistique ; dans un dialogue complexe, elle interroge la construction et la représentation de la féminité dans les espaces de privation de liberté et d'enfermement.

Lieu : La Tour-Panorama, 3e étage Du 26 octobre 2019 au 23 février 2020 Une proposition de Lieux Fictifs et la Friche la Belle de Mai

La Friche à vivre

Déjeuner à la Friche ou prendre un café en terrasse ? Faire une partie de basket ou regarder vos enfants glisser sur un toboggan ? Acheter un livre ou une planche de skate ? Utiliser des outils et ressources numériques ? À toute heure du jour vous pouvez vous promener librement dans la Friche et découvrir nos espaces ouverts et accessibles à tous, et ce en plus de notre programmation !

Le Medialab

Espace de découverte et de pratiques créatives

Le Dernier Cri

Espace d'exposition et atelier d'édition
Ouvert aujourd'hui

Wagon-jeux

Aire de jeux dès 3 ans
Ouvert aujourd'hui

partager

Partager sur plus

Partager par mail mail

Suivez-nous aussi en utilisant #lafriche